Les catholiques en france depuis 1815

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2794 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture
Denis Pelletier, Les catholiques en France depuis 1815, Paris, La Découverte, Repères, 1997, p.3-32.

Thèse de l’auteur : selon Denis Pelletier, la Révolution française n’est pas la principale cause de l’affaiblissement du catholicisme mais les raisons sont à chercher dans le passé.

Introduction/la rupture révolutionnaire en question

Affaiblissement ducatholicisme français dès la Révolution et l’Empire :
Ex : 1 prêtre pour 500 habitants à la veille de la Révolution ≠ 1 prêtre/1000 à l’avènement de Louis XVIII (Clergé vieillissant)
-L’architecture du catholicisme français qui est remis en question (réseau de paroisses)
Ex : 5/50 sièges épiscopaux sont vacants à l’avènement de Louis XVIII
Cl : désorganisation, déclin numérique et vieillissement sont enpartie causés par la fracture de la révolution
Quelques facteurs :
-Affrontement entre le clergé jureur[1] et le clergé réfractaire qui déstabilise les consciences et les cadres.
Ex : l’échec de la révolution culturelle de la politique de déchristianisation (calendrier révolutionnaire, laïcisation des toponymes ; tentative d’institutionnaliser une religion révolutionnaire)
-Toutefois,dès 1792, le clergé réfractaire est forcé à l’exode ou à la clandestinité (quitte le territoire) pour échapper aux persécutions et à la Terreur.
-Laïcisation de l’état civil qui retire aux curés une fonction sociale essentielle !
CL : la rupture révolutionnaire apparaît comme un traumatisme fondateur !
Relativiser 1789 :
-Dès le XVIII, avec le concile de Trente, débute l’amorce del’ébranlement du catholicisme avec l’essor progressif et la rupture des réfractaires !
-Changement de comportement à l’égard du religieux : essor des techniques contraceptives ; baisse des demandes de messe ; crise des vocations et le recrutement des ordres religieux se ralentit.
Contestations par les intellectuels :
-Essor de l’anticléricalisme voltairien qui diminue l’institution catholique.-La déchristianisation révolutionnaire a emprunté des chemins déjà balisés par l’issu du concile de Trente.
CL : reconstruction catholique qui subit ces héritages et tentera de trouver de nouvelles solutions.

Chapitre 1 : le siècle des curés

Le régime concordataire
1. Les bases posées par le Concordat
-De 1802 jusqu’en 1905 : l’Eglise de France vit sous le régime concordataire.
-Leconcordat[2] tente de rétablir la liberté et la publicité du culte sous réserve du respect de l’ordre public : retour de l’autorité papal en France mais l’Eglise renonce à récupérer ses biens vendus durant la Révolution.
Ex : les évêques seront nommés par l’Etat et recevront l’investiture canonique de Rome.
-Toutefois, le catholicisme perd ses privilèges puisque les cultes protestant et lejudaïsme sont désormais sur le même pied d’égalité que le catholicisme : le catholicisme n’est plus que la religion « de la grande majorité des français »
2. L’Etat en charge de la religion catholique
-La religion fait désormais partie de l’une des administrations (dotée d’un ministre)
Ex : en 1839 création d’une Direction des cultes (traitements des ecclésiastiques et entretien des édificesreligieux)
-La politique patrimoniale tend à reléguer le catholicisme dans la sphère culturelle tout comme le régime concordataire marque le déclin de son emprise politique.
CL : La religion ne fonde plus le politique ; désormais l’Etat est le protecteur du culte catholique : priorité à la politique avant le religieux !

De la contre-Révolution au traditionalisme
-Hostilité des catholiques àl’héritage révolutionnaire dès 1814 (Louis de Bonald et Joseph de Maistre) qui élaborent leur idéologie en un système de pensée antimoderne basé sur la famille (fondement de l’ordre social), l’ordre naturel et la tradition chrétienne = traditionnalisme.
-Elle prend pour adversaire le courant philosophique qui a privilégié la raison individuelle et le libre examen.
-Sous la Restauration : le...
tracking img