Les centres d'appel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3586 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

Au Maroc, destination privilégiée de l’offshoring, le choix d’Agadir n’est pas fortuit. A 3 heures de Paris, Agadir est l’une des destinations touristiques les plus prisées au monde, sa population de 3.000.000 d’habitants est majoritairement jeune et plus de 7000 lauréats sont issus chaque année des facultés, des écoles d’ingénieurs ainsi que des écoles techniques et de commerce del’université IBNZOHR d’Agadir. 22 centres de formations professionnelles, destinent à l’emploi dans la ville d’Agadir et ses régions plus de 6000 lauréats par an. Ceci pour dire que le bassin de l’emploi au niveau de la ville d’Agadir dispose d’un vivier inépuisable et constamment renouvelé.
Ce qui permet donc à la société Crown Call Center de disposer des meilleurs éléments qu’ils soient pourson évolution continue et la satisfaction de sa clientèle. Ce secteur d’activité est d’ailleurs considéré parmi les plus porteurs en matière de création d’emplois et comme ayant un fort potentiel en matière d’investissement.
Le métier de téléacteur (trice) ou téléprospecteur (trice), est le meilleur moyen de développer la langue française et notamment le jargon commercial. Il permet d’êtreen contact direct avec le client, même par ligne téléphonique, et de pouvoir gérer plusieurs types de situations. Le but de ce rapport, est de donné un bref aperçu de ce métier, pour ceux qui ne le connaissent pas encore, et des tâches qui le composent.

A. Présentation du secteur :

Depuis ces dernières années, le développement du secteur des télécommunications au Maroc se confirme ets’internationalise. Ce phénomène est dû au fait que certaines entreprises françaises choisissent de le délocaliser à l’étranger et ce dans le but de réduire les coûts induits par leur centre d’appels.
Le Maroc offre à la fois une stabilité politique remarquable, une très bonne qualité de bande passante et un vivier de jeunes diplômés. En moins de sept ans, le secteur des centres d’appelsest devenu un des meilleurs leviers de l’emploi, de la création de richesses, et du progrès économique du pays.
En effet, ce secteur a connu ces dernières années une très forte croissance : plus de 150 nouvelles déclarations déposées à l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT) entre fin 2004 et 2006. A fin 2006, 137 centres d’appel sont opérationnels et 6 en démarrage.(Source : www.anrt.ma)
En 2008, le Maroc compte à lui seul 340 centres d’appels représentant 27 000 emplois. Ceci a permis à ce secteur d’activité de figurer parmi les plus porteurs en matière de création d’emplois et comme ayant un fort potentiel en matière d’investissement.
Les centres d’appel sont donc devenus l’un des outils de communication les plus répandus et les moins cherspour les entreprises et les firmes internationales de la téléphonie.
De nombreux opérateurs français et espagnols installent leurs centres d’appels au Maroc, notamment à Casablanca et Rabat, en raison du coût moins élevé de la main d’œuvre (en moyenne 600 euros mensuels pour un téléopérateur) et du bassin important de jeunes étudiants marocains francophones et hispanophones.
Lamodernisation et la privatisation réussie du secteur téléphonique marocain contribuent également à ce développement. En effet, la libérations des télécoms engagée par le Roi Mohammed VI, a permis à ce secteur de décoller, et ce après que les tarifs et les conditions de qualité des liaisons de télécoms internationales aient été améliorés.
La tendance de développement des centres d'appels au Maroc esttelle qu’elle provoque depuis plus de cinq ans l’ouverture en moyenne d’une vingtaine de nouveaux sites par an. Les besoins en recrutement sont de l'ordre de 250 postes par semaine et les prévisions sont à la hausse. Près de 250 entreprises opèrent dans ce secteur qui cumule un chiffre d’affaires de plus de 2 milliards de DH. Le secteur emploie de manière directe quelque 20.000 personnes et...
tracking img