Les chouans - commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1278 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Chouans, Honoré de Balzac

La comédie humaine :

La comédie humaine est un ensemble d’ouvrage d’Honoré de Balzac de 137 œuvres, qui se décompose en trois parties ; études de mœurs, études philosophiques et études analytiques. Influencé par les naturalistes, Balzac a envie de décrire la société qui l’entoure, de classifier l’espèce humaine. Il veut présenter tout les types de personnagesqui apparaissent souvent dans plusieurs romans, en montrant que chaque personnage incarne un certain profil.
Les Chouans qui devait d’abord s’appeler le Gars à été publié pour la première fois en 1829 sous le titre le Dernier Chouan ou la Bretagne en 1800. Le roman sera réédité deux fois avec plusieurs changements apportés au texte et aux personnages. Il parait sous son titre définitif en 1834.Ce roman constitue le premier volume de la Comédie humaine. C’est le premier roman signé du nom « Honoré de Balzac ».

Contexte historique :

Les Chouans désignent les insurgés royalistes qui combattent dans des régions dans l’ouest de la France principalement (Bretagne, Normandie, Nord de l’Anjou…) pendant les guerres dites de la chouannerie. La chouannerie est donc une guerre civile quiopposa républicains et royalistes lors de la révolution française. Le soulèvement est dû en partie à la question religieuse, mais également à des motivations politiques.
Balzac tente de respecter au mieux le code des Chouans, le roman montre qu’il s’est véritablement renseigné. En effet, Balzac à étudié plusieurs ouvrages historiques, il se rend même à Fougères en 1828 pour y étudier de plus prèsles traces de la chouannerie.

Résumé de l’œuvre :
« L’embuscade »
L’histoire débute à la fin du moi de septembre 1799, la révolte gronde dans l’ouest de la France. Sur la route de Mayenne à Fougères, les Chouans attaquent un petit détachement de soldats sous les ordres du commandant Hulot. Le groupe de Chouans a pour chef le compte de Montauran, surnommé le Gars. Bonaparte, en mission enEgypte en tant que Premier consul, annonce aux bleus qu’il faut écraser la révolte chouanne.
« Une idée de Fouché »
Le ministre Joseph Fouché envoie Marie de Verneuil et sa servante Francine à Alençon dans le but de séduire et capturer le chef des Chouans. Dans cette ville Marie dîne avec un élégant homme, qui n’est autre que le compte de Montauran également appelé le Gars. Ce dernier estaccompagné de sa mère, et tout deux prétendent s’appeler du Gua-Saint-Cyr. Ils font connaissances mais se méfient beaucoup les uns des autres. Mlle de Verneuil et l’officier éprouvent tout de suite une forte attirance l’un pour l’autre. Le commandant Hulot veut vérifier l’identité de Gua-Saint-Cyr, qu’il croit être le Gars, mais la jeune femme l’en dissuada, car elle est déjà tombée amoureuse de sacible, grâce à un document officiel dont elle dispose. Marie et le Gars, accompagnés par des soldats républicains, partagent une voiture jusqu’à Fougères. Ils s’attachent de plus en plus l’un à l’autre. Lors d’une embuscade sur la route, un homme prévient le Gars qu’il doit de méfier de la jeune femme, qui serait une espionnes au compte des bleus. Arrivés au Château de la Vivetière du Gua-Saint-Cyr,l’équipage s’arrête pour se reposer. Se château rassemble de nombreux responsables de la rébellion, le chef étant le Gars. Bien que ce Chouan ait assuré sa protection aux républicains, le drame ne peut être empêché. Tous les bleus y sont massacrés par des Chouans, par chance Marie réussit à s’enfuir avec Francine ; toutes deux se réfugient à Fougères.
« Un jour sans lendemain »
Mlle deVerneuil a un désir de vengeance, pensant que Montauran l’a trahie elle décide de le livrer aux républicains. Elle le rencontre quelques jours plus tard, et malgré l’atmosphère de trahison ambiante, leur affection persiste. Ils décident de se marier é Fougères. Corentin qui est éprit de Marie de Verneuil veut son cœur et la perte de Montauran. Il va donc prétendre à Marie qu’elle a été trahie par...
tracking img