Les chronique de sarah conor

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4713 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[Quitter]
L’appel à la participation à Wikimania 2010 a été lancé. Faites-nous parvenir vos présentations avant le 20 mai 2010.
[Réduire]
[Aidez-nous à traduire cet appel !]
Ceci est un bon article. Cliquez pour plus d'informations
Périmètre
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher
Cet article de vulgarisation évite les aspects trop pointus outechniques. Pour consulter un article plus détaillé, voir : Longueur d'un arc.
Le périmètre du carré vaut ici 8.
Selon Homère, le périmètre de Troie était de 10 200 pas[1]. (Photo des remparts supposés de Troie.)

Le périmètre d'une figure plane est la longueur du bord de cette figure. Le calcul du périmètre sert par exemple à déterminer la quantité de grillage nécessaire à la clôture d'un terrain,le nombre de briques ou de pierres pour la construction d'un mur, etc.

Pour tout polygone, le périmètre vaut la somme des longueurs des côtés du polygone. Il existe des formules simples pour le calcul du périmètre des figures de base, mais le problème devient beaucoup plus ardu pour des figures plus complexes : il fait appel à des calculs d'intégrales ou de limites. Dans ce cas, une méthodeconsiste à approcher la figure complexe par d'autres, plus simples et mieux connues, pour obtenir une approximation du périmètre voulu.

La question de savoir, pour un périmètre donné, quelle est la surface dont l'aire est maximale (ou isopérimétrie) a été posée très tôt et sa réponse seulement démontrée au XIXe siècle.

Le périmètre désigne aussi parfois la courbe qui est le bord d'une surface,plutôt que sa mesure. Le mot périmètre (du grec ancien : περίμετρος) est composé du préfixe péri- qui signifie « autour » et du suffixe -mètre : « mesure »[2].
Sommaire
[masquer]

* 1 Figures de base
o 1.1 Polygone
o 1.2 Circonférence d'un cercle
* 2 Perception du périmètre
* 3 Isopérimétrie
* 4 Courbe rectifiable
o 4.1 Un exemple :l'ellipse
o 4.2 Courbe rectifiable
* 5 Courbes fractales
o 5.1 Un exemple : Le flocon de von Koch
o 5.2 Fractales et dimension de Hausdorff
* 6 Fragments d'histoire
o 6.1 Aire et périmètre
o 6.2 Circonférence du cercle
o 6.3 Longueur d'une courbe
* 7 Annexes
o 7.1 Bibliographie
o 7.2 Notes et référencesFigures de base [modifier]
Polygone [modifier]
Un rectangle de largeur a et de longueur b.

Le cas des polygones est fondamental, non seulement par sa simplicité, mais aussi parce que de nombreux périmètres sont calculés, en valeur approchée, par une suite de polygones tendant vers ces courbes. Le premier mathématicien connu pour avoir utilisé ce raisonnement fut Archimède qui approcha lepérimètre d'un cercle en l'encadrant par celui de polygones réguliers[3].

Le périmètre d'un polygone est égal à la somme des longueurs de ses côtés.

En particulier, un rectangle de dimensions a et b a pour périmètre 2(a + b). Un polygone équilatéral est un polygone dont tous les côtés ont la même longueur (un losange est un polygone équilatéral à quatre côtés). Pour calculer le périmètre d'unpolygone équilatéral, il suffit de multiplier cette longueur par le nombre de côtés.

Un polygone régulier est souvent défini par son nombre de côtés et son rayon, c'est-à-dire la distance constante qui sépare son centre de chacun des sommets. Il est possible de calculer la longueur du côté par un raisonnement de trigonométrie. Si R est le rayon d'un polygone régulier et n le nombre de sescôtés, son périmètre est[4] :

2nR \sin\left(\frac{180^{\circ}}{n}\right).

Ces méthodes sont résumées dans le tableau ci-dessous.
Périmètre de polygones Polygone Formule Variables
Triangle a+b+c\; a, b et c sont les longueurs des côtés du triangle.
Parallélogramme 2(a+b)\; a et b sont les longueurs de deux côtés consécutifs.
Polygone équilatéral n\cdot a\; n est le nombre de...
tracking img