Les civils pendant le premiere guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (473 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Présentation : Comment les civils restés à l’arrière ont-ils vécu la guerre ? Pour eux aussi, la mobilisation a été totale.

Dans tous les pays, l’économie est tournée vers la guerre. Des usines seeconvertissent pour produire du matériel de guerre (ex : les usines Renault qui produisaient des véhicules automobiles fabriquent désormais des chars, des obus…)

Les femmes remplacent les hommes àl’usine et dans les champs. On a même surnommées » munitionnettes » les femmes qui travaillaient dans les usines d’armement. Attention, il restait quand même des hommes à l’arrière : ceux qui, tropjeunes, trop vieux ou inaptes n’étaient pas partis sur le front, ainsi que les étrangers. Le gouvernement français fit venir, par exemple des travailleurs immigrés venus de Chine et des colonies.Pour financer la guerre, les États font des emprunts auprès de leur population ou des autres pays (surtout auprès des Etats-Unis). Les civils sont invités à contribuer à l’équipement de l’armée.

Ilsjouent aussi un grand rôle dans le maintien du moral des troupes. Les enfants écrivent à leurs pères restés au front et organisent dans les écoles des journées du Poilu. Certaines femmes deviennent «marraines de guerre » : elles soutiennent un soldat sans famille, lui écrivent, envoient des colis de nourritures, de vêtements chauds …

Mais la vie est difficile aussi, notamment dans les régionsproches de la ligne de front ou occupées par l’ennemi (nord de la France, Belgique). Les populations souffrent de pénuries. l’Allemagne et l’Autriche sont les plus touchées car le blocus maritimeorganisé par l’Entente empêche le ravitaillement. On manque de charbon pour se chauffer, de nourriture … Des épidémies éclatent et ravagent les populations fragiles : à elle seule, la « grippe espagnole» qui se déclare en 1918 tue davantage que le front ! (près de 18 millions d’Européens).

Afin que les difficultés de la guerre et de la vie ne viennent pas saper le moral des citoyens et des...
tracking img