Les classes sociales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1712 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Qu'est-ce que c'est ?
Classes réelles ou classes à faire ?
La France s'est-elle « moyennisée » ?
Peut-on encore parler de classes sociales ?

Qu'est-ce que c'est ?
Contrairement à une idée reçue, ce n'est pas Karl Marx qui a créé le concept de classe sociale. Lui-même reconnaissait volontiers avoir repris le terme et le schéma de la lutte des classes à ses prédécesseurs. Aux économistestels que David Ricardo, il emprunte l'idée que les classes sont des ensembles d'individus occupant une position similaire dans le processus de production (qui est toujours, pour Marx, un processus d'exploitation), et définis par la nature de leur revenu (dans le système capitaliste : rente du propriétaire foncier, profit du capitaliste ou salaire du prolétaire). Mais, avec des historiens telsqu'Alexis de Tocqueville ou François Guizot, il leur donne également la dimension politique de groupes en lutte pour le contrôle de la société.

Les classes ne se définissent donc que dans un rapport de classe : « Les individus isolés ne forment une classe que pour autant qu'ils doivent mener une lutte commune contre une autre classe. » Leur nombre est sujet à fluctuation : parfois deux (comme dans leManifeste du parti communiste), trois (dans le dernier volume, inachevé, du Capital) ou sept (comme dans Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte). L'existence d'une classe comme groupe réel, mobilisé (la classe « en soi »), se double nécessairement, chez ses membres, d'une conscience de classe, c'est-à-dire la conscience d'appartenir à cette classe et d'en partager les intérêts (la classe « pour soi»).

Chez Max Weber, la division en classes se fonde aussi sur le processus économique. Mais il est beaucoup plus prudent que Marx : les classes regroupent simplement des individus possédant des chances égales d'acquérir certains biens sur le marché, porteurs des mêmes « chances de vie » (Lebenschancen). Elles n'impliquent aucun sentiment d'appartenance (ce dernier étant propre à la communauté) :les classes sociales sont simplement une manière (d'autres sont possibles) de découper et d'analyser la réalité.

Une autre approche a été entreprise par le sociologue américain Loyd W. Warner. Analysant une ville moyenne des Etats-Unis, il recueille les représentations spontanées qu'ont certains habitants de la structure sociale. Il définit ainsi trois grandes classes et sept sous-classeshiérarchisées, de la lower-lower class (population précaire) à l'upper-upper class (aristocratie sociale). Originale, sa méthode a été vivement critiquée, car « la structure sociale [y] semble réduite à la représentation qu'en ont certains membres de la communauté » (1). En fait, il s'agit plus d'une étude du statut perçu que des divisions en classes.

Classes réelles ou classes à faire ?
L'oeuvre dePierre Bourdieu constitue une synthèse originale des approches classiques des classes sociales. Il reprend l'idée d'un espace social hiérarchisé, mais, au capital économique comme principe de division, il ajoute le capital culturel (saisi essentiellement par le diplôme). Ainsi, les positions sociales se définissent-elles non seulement par le volume global de capital (toutes espèces confondues),mais aussi par sa structure. Au sein des classes dominantes, possédant un important volume global de capital, les enseignants (riches en capital culturel mais pauvres en capital économique) s'opposent aux patrons de commerce à la structure de capital inversée. Au bas de l'échelle sociale, les ouvriers spécialisés possèdent peu des deux espèces de capitaux.

Bourdieu adresse cependant une critiqueplus fondamentale à la théorie de Marx. Il lui reproche son réalisme, c'est-à-dire de considérer les classes sociales comme des groupes réellement mobilisés, existant concrètement dans la réalité, que le chercheur n'aurait en quelque sorte plus qu'à nommer. Pour Bourdieu, les classes telles que les construit le chercheur, les classes « théoriques », ne sont pas des classes réelles, mais...
tracking img