Les colchiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1516 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les colchiques, Apollinaire. Vers une modernité poétique, "les colchiques", Alcool

Poème publié le 15 novembre 1907 dans le journal la phalange.
Ojbectif : Montrer en quoi la poésie d'Apollinaire est moderne.
Thème : l'automne : saison mentale du poète
Thème associé : l'amour. La femme est associée à une fleur, le colchique mais c'est une fleur vénéneuse, un poison. Nous avons doncl'inverse de la femme fleur. On est face à un échec amoureux. A la même époque, le poète fait la rencontre d'Annie Playden.

Problématiques possibles :

En quoi cette poésie peut elle être qualifiée de moderne?
Comment utilise t'il un mythe ancien, le mythe de la femme fleur déjà utilisé par Ronsard?

Lecture

Les colchiques

Le pré est vénéneux mais joli en automne
Les vaches ypaissant
Lentement s'empoisonnent
Le colchique couleur de cerne et de lilas
Y fleurit tes yeux sont comme cette fleur-la
Violatres comme leur cerne et comme cet automne
Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne

Les enfants de l'école viennent avec fracas
Vêtus de hoquetons et jouant de l'harmonica
Ils cueillent les colchiques qui sont comme des mères
Filles de leurs filles etsont couleur de tes paupières

Qui battent comme les fleurs battent au vent dément

Le gardien du troupeau chante tout doucement
Tandis que lentes et meuglant les vaches abandonnent
Pour toujours ce grand pré mal fleuri par l'automne

Guillaume Apollinaire (1880 - 1918)

Introduction :

Nous allons montrer en quoi la poésie est moderne. Ce poème est extrait du recueil "Alcools"Paru en 1913. Le thème dominant est l'automne, saison mentale d'Apollinaire. Il célèbrez le charme ambigu de l'automne, les beautés de la saison ainsi que l'évocation de la mort. Cette ambiguité est exprimée et suggérée tout au long du poème par l'intermédiaire d'une fleur, "le colchique". Tous les grands thèmes lyriques figurent dans le poème, l'amour, la mort, la fuite du temps et la nature.Nous nous demanderons en quoi la poésie d'Apollinaire est qualifiée de moderne. Nous étudierons d'abord les éléments réalistes introduits de manière inhabituelle dans un poème lyrique. Nous verrons ensuite que d'autres éléments, au contraire, ont un sens symbolique. Enfin, nous montrerons comment cette contradiction s'efface et de quelle façon Apollinaire renouvelle le lyrisme et le sonnet.

I- Les éléments réalistes

a) Les vaches et leurs gardiens

Le poème se compose en trois tableaux :

- premier tableau, première strophe : le pré et les vaches
- les enfants de l'école
- retour dans le pré et présence du gardien

le paysage est très simple au début du poème : vers 1 et 2, un pré et des vaches. Le vers 2 et le vers 3 constituent normalement un alexandrin. Apollinairea volontairement coupé le vers après les "paissant", pour mettre en valeur la lenteur des vaches, lenteur qui se retrouve au début du vers 3.
Ce choix de la vache qui est un animal rustique est inhabituel dans un poème lyrique. Les vaches sont à nouveau évoquées dans la troisième strophe avec cette fois ci la présence humaine du gardien, cela est mis en valeur par l'enjambement par les vers 14et 15. Au vers 14, le choix du verbe "meugler" montre que les vaches fuient le pré et ses colchiques vénéneux.

b) Les enfants

Entre les deux évocations du troupeau, il y a l'éruption bruyante des enfants dans la deuxième strophe, on remarque un changement de rythme et de sonorités, l'occlusive sourde [K], illustre le rythme saccadé, hoqueton, mot tombé en désuétude, le mot est souventutlisé pour sa sonorité peu harmonieuse et pour montrer que les enfants font beaucoup de bruit.

II - Le colchique : Elément à la fois réaliste et symbolique

a) Le colchique entre réalisme et symbole

Le colchique est un élement a la fois réaliste puisque la couleur du lilas et a la fois symbolique puisqu'il a la couleur des cernes, cette contradiction se retrouve aussi dans le choix de la...
tracking img