Les combustibles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6425 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les combustibles

SOMMAIRE :

Définitions:
1- Les combustibles au fil de l’histoire
2-1. Formation et pyrolyse du kérogène
2-2. Migration et accumulation en gisements des combustibles fossiles
2-3. Nature des différents combustibles fossiles
1-3-1. Le charbon
1-3-2. Le pétrole
1-3-3. Le gaz naturel
2- Applications des combustibles
2-1. Le pétrole :2-2. Gaz naturel :
2-2-1. Utilisateurs domestiques
2-2-2. Applications commerciales
2-2-3. Industrie
2-2-4. Production d'électricité
2-2-5. Industrie automobile
2-2-6. Piles à combustible
2-3. Le charbon :
3- Maroc et combustibles
3-1. Quelques chiffres :
3-2. Charbon :
3-3. Pétrole :
3-4. Energies renouvelables :
4- Combustibles et environnement
5-4. Impactsclimatiques
5-5. Impacts économiques
5-6. Epuisement des combustibles fossiles & alternatives :

Définitions

Définition de LA COMBUSTION
La combustion est une réaction chimique exothermique  accompagnée d’une production d'énergie sous forme de chaleur.
La réaction chimique de combustion ne peut se produire que si l'on réunit trois éléments : un combustible, un comburant,une énergie d'activation en quantités suffisantes.
Le combustible
Un combustible est une matière qui, en présence d'oxygène et d'énergie, peut se combiner à l'oxygène (qui sert de comburant) dans une réaction chimique générant de la chaleur : la combustion.
La plupart des matériaux d'origine organique sont des combustibles. Par exemple, le bois, le charbon, le pétrole sont des combustibles.
Ondistingue:
Les combustibles fossiles (pétrole, charbon, gaz...), issus de matières organiques préhistoriques fossilisées. Leur combustion rejette dans l'atmosphère du dioxyde de carbone (CO2) qui provient de la combinaison d'atomes de carbone issus du sous-sol et d'oxygène atmosphérique. Ces rejets de CO2 participent à l'effet de serre et aux changements climatiques actuels.les biocombustibles (biocarburants liquides, copeaux ou granulés de bois, céréales et autres aspects de la biomasse), issus de plantes vivantes. Leur combustion présente un bilan CO2 beaucoup plus faible (pour autant qu'on replante ce qui a été coupé) puisqu'elle rejette le CO2 atmosphérique qu'ils ont accumulé au cours de leur croissance par photosynthèse. C'est donc une énergie renouvelable, mais pas non-polluante.
Onparle aussi de combustible nucléaire pour désigner les matières utilisées pour produire de l'énergie par fission dans les centrales nucléaires, bien qu'il ne s'agisse pas d'une réaction de combustion.
Un comburant
Un comburant est un corps chimique qui a pour propriété de permettre la combustion d'un combustible. Le principal comburant est le dioxygène.
Dans un feu, le dioxygène de l'airse mélange spontanément au combustible et la température de la flamme permet l'auto entretien de la combustion. Dans une combustion contrôlée, le comburant peut être pris dans le milieu ambiant (prise d'air d'un moteur à explosion qui amène le dioxygène de l'air dans la chambre de combustion). Dans certains cas, lorsque le milieu ambiant ne contient pas assez de comburant pour que la réaction chimique perdure,on le stocke dans un réservoir et on le distribue en même temps que le carburant qui sert de combustible. C'est le cas notamment dans l'espace où les moteurs à réaction sont alimentés à la fois en carburant (souvent du dihydrogène) et en comburant (du dioxygène).
L’énergie d’activation

L’énergie d’activation est le déclencheur du feu : généralement de la chaleur.

Il y a d’autres façons defournir l’énergie d’activation : électricité, radiation, pression… qui permettront toujours une augmentation de la température

Triangle du feu
La réaction chimique de combustion ne peut se produire que si l'on réunit trois éléments : un combustible, un comburant, une énergie d'activation en proportion suffisante. On représente de façon symbolique cette association par le triangle du...
tracking img