Les comptes financiers comptabilite nationale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3360 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 4

Les comptes financiers

Introduction

• Enregistrés comme comptes d’accumulation, les comptes
financiers retracent les opérations financières effectuées par
les SIR.
• NB: ce sont des comptes de flux (et non de patrimoine).
• Leur construction nécessite au préalable le découpage du
secteur des SF en plusieurs sous-secteurs ainsi qu’une
présentation détaillée dela nomenclature financière.
• Enfin, les comptes financiers des différents SI sont
regroupés dans un tableau de synthèse, le tableau des
opérations financières (TOF).

1. Présentation générale

•Les opérations financières portent sur la création, le transfert de
propriété ou l’extinction d’actifs financiers.
•Les actifs financiers sont des moyens de paiementindispensables dansune économie où le troc, l’autoconsommation et les prestations en nature
sont des phénomènes exceptionnels.
•Ce sont aussi des droits financiersqui prennent le nom de créances du
point de vue de leur titulaire et de dettes du point de vue de l’obligé.
Ainsi, la Monnaie = créance pour celui qui la détient et dettes pour celui
qui l’émet; actions = créances sur l’actif de la sociétéémettrice (non
remboursables mais négociables) et non pas droits de propriétés (au sens
juridique).


• Les actifs financiers sont matérialisés par un support détenu par le
créancier : billet, titre, reconnaissance de dettes, écritures
informatiques qui avec les innovations financières nécessitent une
adaptation de la nomenclature des opérations financières par le SEC
95.
• Lesopérations financières sont donc des opérations qui traduisent des
variations de créances et de dettes des secteurs. Elles sont la
contrepartie d’opérations sur produits, d’opérations de répartition ou
d’opérations financières pures, ie, d’opérations qui portent sur des
échanges de créances.
NB: Les opérations financières qui ont des contreparties produits et
répartition sont retracésuniquement par leur solde pour ne pas faire
double emploi avec le TEE.

• Les comptes financiers et le TOF vont décrire ainsi les mouvements
de monnaie et des autres créances. Ils vont ainsi mettre en lumière une
propriété fondamentaledes actifs financiers : ils peuvent être mis en
réserve, transférés dans le temps, ou mis à la disposition par certains
agents à d’autres et sous des conditionsdéterminées.
• Cette propriété est fondamentale pour la réalisation de l’équilibre
macroéconomique général et plus précisément, pour la réalisationde
l’équilibre entre investissement et épargne.
•Dans une éco primitive sans monnaie, l’équilibre entre S et I se ramène
à une seule identité : le revenu des SI = qté de B & S produits. Il y a
identité entre acte d’investissement (B. mis enréserve pour être
consacrés à une production ultérieure) et acte d’épargne (privation de
consommation).

• Au contraire, dans une éco complexe où il y a division du travail et
des fonctions éco., l’acte de S et de I sont le fait d’unités différentes :
les MEN dégageront un excédent d’S ou capacité de financement et
les ENT. Un excédent d’I ou besoin de financement.
• La rencontreentre ses 2 excédents est rarement directe et leur
montant non identique ex ante. Un débat s’engage alors entre les
unités. Ce débat est animé par le système financier, ensemble
complexe de marchés financiers et d’institutions spécialisés dans
l’organisation de transactions et de prêts. Leur arbitrage permettent
l’équilibre de l’offre et la demande de capitaux en quantité et qualité.
•Lerôle des SF n’est pas seulement d’intermédiaires financiers. Elles
peuvent créer de la monnaie (si thésaurisation) et transformer des
créances courtes en créances longues (si pas de compatibilité des
besoins). C’est le rôle du TOF de montrer comment se réalise cet
équilibre financier et les SF sont au centre du TOF.

2. La sectorisation des SF
• Rappel : le SI des SF comprend...
tracking img