Les concepts de la banque islamique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (280 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Principes de base de la banque islamique
Pour simplifier, la banque islamique s’entend des opérations bancaires en accord avec le droit musulman (la char ia),lequel interdit l ’ intérêt ou r ibâ. D’une manière générale, la banque islamique est synonyme de banque sans intérêt.Les prêts sont un pilier de la banqueconventionnelle, les banques empruntant aux déposants et prêtant à ceux qui ont besoin de financements. Les banques conventionnelles gagnent donc de l’argent sur ladifférence entre le taux d’intérêt moins élevé versé sur les dépôts et le taux d’intérêt plus élevé pratiqué pour les clients. À l’inverse, les banques islamiquesn’ont pas le droit de verser ou de percevoir un intérêt. Les banques compatibles avec la charia n’accordent pas de prêts et ont recours à d’autres opérations – vente,crédit-bail/locationvente, et instruments basés sur le principe du partenariat – pour gagner de l’argent.En plus de n’être pas autorisées à percevoir le ribâ, lesbanques islamiques ne peuvent s’adonner à des activités haram interdites par la charia, notamment celles en rapport avec le porc, l’alcool, la pornographie et lesjeux de hasard. Elles ne peuvent pas acheter des actions sur du vin pour les revendre à un client, pas plus qu’elles ne peuvent louer une machine à sou à unesociété de jeu, par exemple. En outre, ces banques doivent aussi minimiser le gharar (la spéculation) dans leurs contrats. Pour ce faire, dans leurs transactions à lavente ou à la location-vente, les banques islamiques doivent clairement établir quatre éléments : le prix, la quantité, la qualité et le moment de la livraison.
tracking img