Les confessions de rousseau, livre i

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (423 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Confessions , J-J Rousseau ( 1712-1778 )

Rousseau aurait été victime de paranoïa vers la fin de sa vie, et persuadé d’une sorte de «complot » contre lui. Cette impression estrenforcée par Voltaire l’accusant en 1764, à juste titre, d’avoir abandonné ses enfants aux Enfants Trouvés, lui, auteur d’Émile ou De l'éducation (portant justement sur l’éducation des enfants). Rousseauécrit ainsi ses Confessions pour se justifier, répondre aux nombreuses accusations dont il est victime et pour expier ses pêchers par la même occasion.
Rousseau y raconte ses années d'enfance etd'adolescence (de sa naissance à ses 19 ans) en associant sincérité, humilité et plaidoyer pour lui-même, mais Rousseau cherche tout de même à brosser un portrait positif de lui-même et se présenteessentiellement comme une victime de la vie.
Les Confessions de Rousseau installent un nouveau genre littéraire : l'autobiographie. Par définition, il s'agit de raconter sa vie, Or Rousseauéprouve quelques difficultés à entreprendre l'écriture de son livre, celle-ci entraine une confusion du personnage et de l'auteur. Le genre hésite donc sans cesse entre raconter la vie du personnageet commenter les évènements de cette vie. Il faudrait raconter objectivement les faits, mais l'auteur apporte un jugement sur ce qu'on lui a reproché.
Biographie : JJ Rousseau fils IsaacRousseau, horloger et de Suzanne Bernard, qui meurt en 1712,9 jours après la naissance de JJ. Sa mère morte, le jeune JJ est élevé à partir de 10 ans par son oncle Gabriel Bernard, pasteur protestant,qu'il prend pour son grand-père. Sa famille s'était exilée à Genève en 1549 à cause des persécutions religieuses. Son père fuit ensuite Genêve à la suite d'une querelle, JJ confié au pasteur Lambercierà Bossey où il passe 2 ans. Son oncle le place ensuite chez un greffier puis chez un maître graveur


Livre I :
( 0 à 16 ans = 1712 à Mars 1728)

→ Idylle des parents – mort de sa...
tracking img