Les conflits au kosovo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (439 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE KOSOVO

Les conflits entre les serbes et albanais sur le territoire du Kosovo est due au traité de Versailles, qui spécifie que Le Kosovo fait partie de la Serbie. Il est appelé « berceaude la Serbie » et a une grande importance du point de vue économique, entre autre… Du point de vue albanais, il considère le traité comme une annexion se qui va déclencher la première mission del’Eurocorps.

Au cours de l’année 1998, éclate le conflit du Kosovo et l’OTAN cherche à réagir en votant une série de mesure visant à ramener un climat de paix et protéger les réfugiés et qui aboutirale 10 juin 1999 par l’envoi par l’OTAN d’une troupe de force armée : les casques bleus ainsi qu’un soutien aérien assez important. Malgré les moyens mis en œuvre pour la pacification du Kosovo, laguerre continue et des crimes de guerre ont lieu, les populations civiles sont massacrées… On peut citer comme exemple le massacre de Racak ou 45 Albanais civils furent retrouvés assassinés, le 15 Janvier1999.

Cette période de l’histoire européenne est marquée par la guerre et l’incapacité des unions internationales à pacifier le conflit. Ainsi apparait nécessaire le développement d’une arméeeuropéenne unie et efficace. De plus les débuts de l’Eurocorps coïncident avec la fin de la guerre du Kosovo. Cet épisode tragique a donc été nécessaire pour la prise de conscience des peupleseuropéens. Le 17 novembre 1999, une conférence à Bruxelles permet de débloquer un milliard de dollars pour la reconstruction de la région ravagée par les frappes aériennes et les combats au sol. Le 15décembre 1999, l’ONU permet la création d’une administration provisoire du Kosovo, avec l’accord des principaux partis albanais. Le bilan du conflit est très grave : des milliers de civils furent tués dansles bombardements, de très nombreux disparus dont le sort reste inexpliqué…

Ce conflit met en valeur la nécessité de la création d’une armée européenne ayant la capacité d’agir rapidement...
tracking img