Les conflits de la guerre froide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1461 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Nom :
Prénom :
Classe :

Les conflits de la Guerre froide

Problématique : pourquoi dit-on que cette guerre est « froide » ?

Consignes : répondez aux questions en analysant chaque document.
Complétez le texte à trous pour faire la synthèse.

1. Un conflit idéologique, entre deux superpuissances

Une doctrine est un texte posant des principes.

Doc 1 : la doctrine Truman

«Chaque nation se trouvait désormais en face d’un choix à faire entre deux modes de vie opposés.
L’un deux, avais-je dit, repose sur la volonté de la majorité et il est caractérisé par des institutions libres, un gouvernement représentatif, des élections libres, des garanties assurant la liberté individuelle, la liberté de parole et de religion et l’absence de toute oppression politique.
Quant àl’autre, il repose sur la volonté d’une minorité imposée par la force à la majorité. Il s’appuie sur la terreur et l’oppression, une presse et une radio contrôlées, des élections truquées et la suppression des libertés personnelles.
Les semences des régimes totalitaires sont nourries par la misère et le dénuement. Elles croissent et se multiplient dans le sol aride de la pauvreté et du désordre.Elles atteignent leur développement maximum lorsque l’espoir d’un peuple en une vie meilleure est mort. Cet espoir, il faut que nous le maintenions en vie.
Les peuples libres du monde attendent de nous que nous les aidions à sauvegarder leurs libertés.
Si nous faiblissons dans notre tâche de soutien et de guide, nous pouvons mettre en danger la paix du monde et nous compromettrons à coup sûr lebonheur de notre nation. »
Harry S. Truman (président des U.S.A. de 1945 à 1950), Mémoires, 1956.

Doc 2 : la doctrine Jdanov

« Plus nous nous éloignons de la fin de la guerre et plus nettement apparaissent les deux directions principales de la politique internationale de l’après-guerre, correspondant à la disposition en deux camps principaux des forces politiques qui opèrent sur l’arènepolitique mondiale: le camp anti-impérialiste et démocratique, et le camp impérialiste [qui cherche à dominer]. Les États-Unis sont la principale force dirigeante du camp impérialiste. L’Angleterre et la France sont unies aux États-Unis... Le camp impérialiste est soutenu par les pays possesseurs de colonies, tels que la Belgique et la Hollande, ainsi que par des pays dépendant politiquement etéconomiquement des États-Unis tels que le Proche-Orient, l’Amérique du Sud, la Chine.
Les forces anti-impérialistes et antifascistes forment l’autre camp. L’URSS et les pays de démocratie nouvelle en sont le fondement. Le camp anti-impérialiste s’appuie dans tous les pays sur le mouvement ouvrier et démocratique, les partis communistes frères, sur les combattants des mouvements de libération nationale dansles pays coloniaux.
Une tâche particulière incombe aux partis communistes frères de France, d’Italie et des autres pays. Ils doivent prendre en main le drapeau de la défense nationale et de la souveraineté de leurs propres pays. »
A. Jdanov, discours à la conférence de fondation du Kominform en Pologne, 1947.

Conclusion :
Truman et Jdanov font un constat identique. Lequel ?

Par contre,ils sont en désaccord sur le reste :

| |Pour Truman |Pour Jdanov |
|Le camp du bien est celui… | | |
|Alors que celui du mal est celui… || |

2. L’arme nucléaire et l’équilibre de la Terreur

Doc 3 : le rôle de l’arme nucléaire

Tant que les États-Unis sont les seuls détenteurs de l’arme nucléaire, ils imaginent une Troisième Guerre mondiale où l’URSS serait ravagée par des bombardiers stratégiques. Mais, en 1949, l’URSS accède, à son tour, à la puissance...
tracking img