Les constructions parasismiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1043 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment la conception des structures peut limiter les conséquences des séismes ?

Définir :
Conception
=Elaboration du cahier des charges ; Choix des matériaux ; Mise en plan ; Organisation de l’espace 
Structure
= bâtiments
Limiter
= diminuer les risques
Conséquences
=les répercussions
Séismes
= tremblements de terre

LES SOLUTIONS (en vue de trouver une expérience)Recherches / Informations
La construction parasismique
Le but de la construction parasismique consiste à trouver des techniques de génie civil permettant aux habitations de résister à toutes les secousses d'intensités inférieures ou égales à l'intensité nominale fixée par la loi.
On a fait beaucoup de progrès dans ce domaine depuis les années 60 et on a élaboré différentes techniques deconception parasismique d'ensemble:
• implantation judicieuse des constructions, hors des zones instables.
• adaptation des fondations au type de sol.
• utilisation de matériaux de qualité adéquate.
• utilisation de dispositions constructives énoncées dans les guides techniques de construction parasismique (distribution des masses, chainages horizontaux et verticaux, etc...)
• prise encompte de "l'agression sismique" sur le site considéré (ce qui signifie établir des plans de construction en sachant qu'il peut se produire des séismes et donc éviter toutes les architectures permettant des effondrements).
Ainsi la construction parasismique ne consiste pas uniquement en l'élaboration de techniques de construction mais d'un ensemble de méthodes permettant aux bâtiments de résister auxsecousses des séismes.
Les trois grandes activités de la construction parasismique sont: l'étude des sols, la construction de bâtiments neufs parasismiques, le renforcement des bâtiments déjà construits.
L'étude des sols
Pour mesurer l'influence des sols en matière de construction parasismique, on commence par étudier un facteur important qui est la façon dont les bâtiments "bougent"lorsqu'ils subissent les mouvements du sol. Comme on peut le voir sur le dessin ci-dessous, les grands et les petits ouvrages ne se comportent pas de la même façon. Ce qui intéresse les spécialistes ce sont les périodes de ces mouvements. Si ces périodes sont du même ordre que les périodes de vibration des sols sur lesquels ces bâtiments sont construits il peut se produire des phénomènes de résonance, cequi augmente considérablement l'amplitude des mouvements et donc les contraintes qu'ils subissent.
 
 
|[pic] |Réponse d'un bâtiment de grande |
|(D'après Lagorio, 1990) |taille à un mouvement horizontal du |
| |sol comparé à la réponse d'un || |bâtiment de petite taille.  |
| |Les périodes de vibrations ne sont |
| |pas les mêmes: les petits bâtiments |
| |bougent "en bloc" alors que les |
||grands bâtiments se déforment et ont|
| |des vibrations plus complexes. |

Normes Parasismiques
Les Normes parasismiques sont un ensemble de règles de construction définies par la loi française : celle du 22 juillet 1987 et le Décret n°91-461 du 14 mai 1991 ; auquel il fautrajouter un arrêté du 10 mai 1993. Seules les constructions récentes, 1982 pour les bâtiments publics et 1994 pour les habitations individuelles, sont soumises a cette réglementation.
Ces normes reposent sur des principes architecturaux qui tiennent compte de la fragilisation des ouvrages qui découlent de l'ébranlement du sol causé par un séisme. Elles posent les bases de la construction...
tracking img