Les contacts orient occident moyen age

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2633 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les contacts entre
Orient et Occident au Moyen-Age

“Je ne vois guère que l’abricot comme fruit possible ramené des croisades par les chrétiens” résume l'historien Jacques le Goffau sujet des huit croisades s’étendant de 1095 à 1270. Les croisades (Croix du Christ), quelque soit leur issue, sont un temps fort du Moyen Age qui s’étend de 476 (date de la chute de l’Emprie Romain d’Occident) auXVIème siècle. Entre le IXème et le XVème siècle, l’Occident a du se reconstruire suite aux invasions barbares du Vème siècle qui ont bouleversé l’ordre européen (c’est-à-dire, à l’époque, occidental), invasions qui ont connu un renouveau au cours des VIIème et IXème siècles avec la lutte contre les Hongrois, les Vikings et les Arabes. Paradoxalement à ce repli sur soi, l’Occident veut découvrirl’Orient. A la base analysés géographiquement, ces concepts s’établissent davantage autour d’une spécifité culturelle (et cultuelle) : ainsi, l’Espagne a appartenue à l’Orient comme à l’Occident. Certes le rayonnement de Byzance et celui de l’Islam facilite cet attrait mais l’Occident ne va pas se limiter à ces frontières. Ces découvertes vont se marquer par le croisades, ces pèlerinages armésmêlant foi (pèlerinage à Jérusalem comme salut et oubli de nos péchés) et guerre ce qui leur vaut le titre de guerres saintes puisque déclarées par la papauté contre les ennemis de l’Eglise.
Au Moyen-Age, l’Occident veut-il prouver sa supériorité sur l’Orient ? Autrement dit, les relations entre Orient et Occident donnent-elle lieu à une bipolarisation de l’”Ancien Monde” que l’Occident cherche àrééquilibrer en sa faveur?
Nous verrons ici que ces relations (généralement belliqueuses avec les Croisades) marquent le début de la distinction entre Orient et Occident, leur conférant à chacune des prémisses identitaires , par laquelle l’Occident exprime la volonté de s’individualiser et cherche à affronter son rival.
Pour répondre à cela, nous verrons dans un premier temps les contacts belliqueux(guerres saintes) comme armes de la domination occidentale puis celle du commerce et de la culture avant de voir quelles sont les limites d’un tel impérialisme colonial.

Les guerres saintes au service de la jalousie et de la domination occidentale
L’événement majeur du Moyen Age en Europe est bien les Croisades qui sont dues à une méconnaissance de l’Autre. Pour le convertir vont y êtreassociées les missions et pour asseoir sa supériorité, l’Occident va importer les reliques d’Orient (ce qui marque également la jalousie de l’Occident envers l’Orient).

La méconnaissance de l’Orient ou la diabolisation de l’Islam
Des pèlerinages puis pèlerinages armés (Croisades) se pratiquent vers des Lieux Saints mais la connaissance des occidentaux pour l’Orient est limitée. Le premier obstacle :la langue entre les deux parties de la chrétienté et plus encore avec le monde arabo-musulman : la fracture s’amplifie par ce manque de compréhension réciproque. La diabolisation de l’Islam entraîne Croisade et Reconquista : si les juifs ont avec les chrétiens une parenté biblique (malgré leur impopularité), ce n’est pas le cas des musulmans puisque le livre du Prophète est le Coran. Lescombattants sont des héros (des martyrs), champions de la vraie foi : ce n’est pas campagne militaire mais un pèlerinage pénitentiel. De plus, cette intervention de l’Occident en Orient est une véritable occasion pour la papauté et Urbain II de restaurer sous son égide l’unité de la chrétienté. De cette façon, 4 Etats Latins d’Orient furent créés en Syrie-Palestine. En 1099, les Croisés prennent Jérusalemsous l’égide de Godefroy de Bouillon. La principauté d’Antioche est fondée en 1098 par le Prince italo-normand Bohémond jusqu’au XIIIème siècle, le comté de Tripoli est créé en 1102 par le comte de Toulouse R. De St-Gilles; le Royaume de Jérusalem et le comté d’Edesse. La diabolisation et la volonté d’y remédier marque bien une volonté de se distinguer, de se créer une identité occidentale...
tracking img