Les contemplations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (446 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Description du commentaire composé
Commentaire composé sur « Tout vient et passe » de Victor Hugo. Cette analyse  sur Tout vient et passe de Victor Hugo a été rédigée par un professeur de français.Sommaire du commentaire composé: Tout vient et passe - Les Contemplations
1. La vie : suractivité
1. Le déroulement : l'ordre de la vie
2. Une vie heureuse et active
3. Unmouvement d'expansion
2. Un regard critique et rétrospectif
4. La volonté de généralisation
5. L'absurdité des activités
6. La formule conclusive
3. La méditation : vanitasvanitatum
7. La mort de l'être aimé renvoie à sa propre mort
8. La mort est une défaite
9. La mort est le vide
Extrait du commentaire composé
Le Livre IV des Contemplations, «Pauca meae « (« un peu de moi »), est consacré à Léopoldine, la fille aînée de Hugo morte noyée à dix-neuf ans. Dix ans après le drame, le poète peut enfin trouver les mots pour exprimer sa douleur, sarévolte contre un Dieu qui a permis cette injustice, puis sa résignation.
Or, moins de trois ans après Léopoldine, la fille de Juliette Drouet, la compagne de V. Hugo, est morte à son tour. Ce poèmequi lui est consacré trouve tout naturellement place dans le recueil.
A l'occasion des obsèques de Claire Pradier, la fille de Juliette, il se tourne vers sa vie et en tire des leçons. Le titre durecueil prend alors tout son sens, c'est une contemplation.
Texte étudié : « Tout vient et passe » (Victor Hugo)
On vit, on parle, on a le ciel et les nuages
Sur la tête ; on se plaît au livre desvieux sages ;
On lit Virgile et Dante ; on va joyeusement
En voiture publique à quelque endroit charmant,
En riant aux éclats de l'auberge et du gîte ;
Le regard d'une femme en passant vous agite ;On aime, on est aimé, bonheur qui manque aux rois !
On écoute le chant des oiseaux dans les bois ;
Le matin, on s'éveille, et toute une famille
Vous embrasse, une mère, une soeur, une fille !...
tracking img