Les contes de perrault

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (482 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le petit chaperon rouge

I Schéma narratif
Situation initiale : Il était une fois....chaperon rouge. Elément perturbateur : l’envoie chez la grand-mère, lorsque le chaperon rouge quitte sa mère.Deuxième élément perturbateur : rencontre avec le loup Péripéties : le cheminement des deux personnages par deux voies différentes. Elément de Transformation : le loup devient la grand-mère, la filledevient la victime Situation Finale : la fillette se fait dévorer

II. LES DIFFERENTS PERSONNAGES ET LEUR ROLE
-[ Si vous n’avez aucune idée des types de personnages des contes de Perrault, il yen a 6 : héros, auxiliaire ou adjuvant, mandataire, opposant, objet de la quête et donateur ]--- Le héros : le petit chaperon rouge Le mandataire : la mère L’objet de la quête : la grand mèreL’opposant : le loup >

III. LES APPRENTISSAGES SUR LA SOCIETE ET SES TABOUS
 Les deux villages sont séparés par des bois : c’est une époque ancienne  Utilisation de "mère-grand", "bobinette", ... : c’estdu vocabulaire du XVIIIe  La naïveté des filles. L’auteur veut mettre en garde les filles de l’époque des beaux parleurs et des flatteurs. De plus, il veut attirer leur attention sur le viol et lapédophilie, qui est un fléau social. Le loup abuse de la naïveté de la fillette.  Il n’y avait à l’époque aucune formation sexuelle, c’est-à-dire que la question est tabou et et surtout pas posée. Ellel’est tellement, que l’auteur ne la pose même pas clairement, il ne dit même pas la vérité sur ce sujet.  Il n’y avait pas de carte, la localistaion se fait par le Moulin, ou des éléments géographiques. La fermeture des portes est rudimentaire : bobinette, chevillette... D’ailleurs, une fillette arrive à ouvrir.  Il n’y a pas la présence d’un père ou d’un grand-père : la cible du conte est la conditionféminine. Une femme seule risquait énormément à l’époque (la grand-mère se fait dévorer, de même que la fillette).  Les femmes n’avaient aucun droit : elles n’ont aucun moyen de défense,...
tracking img