Les contes enfantins... un héritage qui se transmet?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 43 (10683 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Travail de Fin d'études

les contes enfantins… un héritage qui se TRANSMET ?

[pic]

Table des matières

Remerciements 2

Introduction 3

Citation 4

1. Qu'est-ce qu'un conte ? 5

1.1. Définition 5

1.2. Origine des contes enfantins traditionnels 5

1.2.1. Conte oral dit populaire 5

1.2.2. Conte écrit dit littéraire 6

1.3. Lestypes de conte 6

1.4. Le style des contes 7

2. Contes et conteurs célèbres traditionnels 9

3. La fonction éducative des contes 9

3.1. Les valeurs transmises 9

3.2. L'art de raconter et le plaisir de la lecture 11

4. Les contes et la psychanalyse 12

5. L'impact sociologique des contes 15

6. Analyse du "Petit Chaperon rouge" 16

7. Conclusion 18

8.Bibliographie 20

Annexe 1 : Catalogue international de Aarne et Thompson

Annexe 2 : Versions du "Petit Chaperon Rouge"

Remerciements

Nous tenons à remercier tout particulièrement Mme Wijns pour avoir accepté de superviser notre travail ainsi que notre amie Virginie Van Camp pour sa contribution à la recherche de sources bibliographiques.

Nos remerciements vont également à nosparents et grands-parents qui nous ont inspiré ce sujet si cher à notre cœur.

Introduction

Comme tous les enfants, nous avons été particulièrement sensibles aux contes de fées quand nous étions petits. Aussi loin que nous nous en souvenions, les Contes de Grimm, Perrault et Andersen nous ont bercés tendrement le soir dans notre lit bien au chaud; plus tard ce rituelinconditionnel associé parfois à des veillées nous a fait découvrir nos premiers mots, nos premières aventures imaginaires. Nous aimions, en particulier, l'histoire du Petit Poucet qui soir après soir semait des petits cailloux pour retrouver son chemin. Nous connaissions l'histoire par cœur et pourtant jamais nous nous en lassions car à chaque fois nos parents y rajoutaient un autre ingrédient, une petitetouche personnelle tellement sympathique.

Aujourd'hui encore, même adolescent, nous retrouvons ce même plaisir d'évasion dans des films comme Shrek qui par ses allusions à tous ces contes merveilleux a réveillé en nous tant de bons souvenirs. Un jour, nous l'espérons, nous serons tous amenés à raconter à notre tour des contes à nos enfants et nous serons aussi frappés de voirl'émerveillement dans leurs yeux. Depuis des siècles, les enfants en raffolent et ni la télévision, ni les jeux électroniques les plus sophistiqués ne les remplaceront.

Mais qu'est-ce qu'un conte ? D'où vient-il ? Existe-t-il différents types de contes ? Quelle en est la recette ? Pourquoi ces histoires de princesses, de loups et autres géants plaisent-elles tant aux enfants ? Qui sont cesauteurs qui nous ont fait tant rêver ? Quels rôles jouent ces contes dans la vie de l’enfant ? En quoi influencent-ils le développement de la personnalité de l'enfant ? Est-ce un art de les raconter ? Quels messages ces histoires fantastiques véhiculent-elles ?

Nous tenterons, au travers de ce travail de répondre à toutes ces questions en ciblant essentiellement les contes écritstraditionnels appelés contes littéraires et plus particulièrement au travers d’un conte célèbre qui a connu de multiples versions dont notamment celles écrites par Charles Perrault et les Frères Grimm. Notre travail sera surtout basé sur une recherche théorique et l’analyse de plusieurs sources dont le célèbre livre du psychanalyste Bruno Bettelheim, "Psychanalyse des contes de fées", mais il comprendraégalement une analyse comparative et plus approfondie du conte du  Petit Chaperon Rouge.

Bienvenue dans le monde fantastique des contes merveilleux.

Citation

"Le conte a traversé des millénaires. Il est vivant de la vie même de tous ceux qui l'ont raconté, du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest. Sa force, c'est sa fragilité. Elle lui vient du fait qu'il ne se...