Les crèches en allemagne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3621 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
E6

Problématique: Pourquoi est-il plus dur en Allemagne d´être mère et de travailler ?

Introduction:

Christoph Von Lieres und Wirklau Möbel und design est une société familiale, dont le siège est situe à Meckenbeuren près du lac de Constance.
Les meubles sont conçus par l´entreprise entièrement, se démarquant ainsi singulièrement des produits standards que l´on trouve sur le marché.Celle-ci ne vend ses produits, que par l’intermédiaire d’Internet.
Cette entreprise à été crée il y a 15 ans et n´a cessé de croître. Ses mots d´ordres sont qualité et relation de proximité avec le client.

Mon travail dans cette entreprise exportant peu en Europe, a été dans un premier temps de faire des études de marché sur l´Europe et principalement sur la France. J’ai donc cherché à savoirpourquoi mais aussi comment parvenir à vendre en France, en Suisse et en Autriche. J‘ai donc utilisé Internet mais aussi des sites spécifiques tels que les missions économiques. Il a donc fallu observer les grands groupes implantés dans ces pays afin de relever les prix, les tendances et ce à quoi le client était le plus sensible : le prix, la qualité, le design, la relation de confiance avec levendeur et la proportion de personnes achetant par Internet. Ce dernier critère ne fut pas anodin lorsqu’il s’agissait de la France moins habituée que les Allemands à acheter par correspondance. Nous avons alors décidé de vendre par d’autre moyens comme la publicité papier.

Durant mon stage j´ai observé plusieurs différences avec la France, une m´a beaucoup frappée par sa redondance aussi biendans les medias que dans les discutions politiques mais aussi familiales. J´ai en effet décidé de parler du problème d´être mère et de travailler en Allemagne .Ce sujet très actuel, pose problème à l’heure d’aujourd’hui. Durant mon séjour, j’ai trouvé dans un journal régional tout un dossier consacré à ce sujet. J’ai remarqué plusieurs choses : les institutions s’occupent des enfants jusqu'à 12hpour la plupart. Il existe peu de structures pour les mères travaillants et désireuses de faire garder leurs enfants. D’autre part, ce n’est pas dans la mentalité : Il est de coutume qu´une mère s’occupe de ses enfants et les éduque. Les filles font en moyenne moins d’étude qu’en France, environ 49.5% des femmes étudient dans les études supérieures par rapport à 55% en France. J’ai observé que lesmaisons allemandes étaient extrêmement bien tenues. Je me suis alors demandée comment était la situation actuelle, pourquoi, comment cela se traduisait au quotidien pour ces femmes, quels choix avaient elles et quelles en étaient les conséquences?

Die Firma « Christoph von lieres und wirklau Möbel » ist ein kleines Familienunternehmen.
Sie produziert Möbel und verkauft sie per Internet. Ich habeverschiedene Aufgaben in der Firma gemacht. Es waren vor allem Marktstudien über Frankreich,die Schweiz und Österreich.
Dann habe ich analysiert, wie weit die Franzosen im Internet kaufen. Während meines Praktikums habe ich viele Unterschied gemerkt zum Beispiel, warum es in Deutschland schweriger ist, zu arbeiten und gleichzeitig eine Mutter sein. Dieses Thema war überall präsent: zu Hause,in den Zeitschriften, im Fernsehen und in den Gesprächen. Es ist nämlich ein aktuelles Thema.

I) Quelle est la situation aujourd´hui:

On constate qu’en Allemagne, il y a plus de mères au foyer qu´en Europe. D´ou vient ce phénomène?

A) Peu de structures pour aider les mères :

On constate, qu' aujourd´hui en Allemagne il existe peu de structures pour les enfants « Kindebertreuung »soit 820000 places aujourd’hui. Seulement, 7 % des enfants en Allemagne obtiennent une place en crèche compte 43% des enfants en France, selon un article du Spiegel en 2007. Il existe différents organismes, mais ils ferment pour la plupart vers 12h, et le nombre de places est insuffisant. Cela ne laisse donc pas vraiment le choix aux femmes de pouvoir travailler. De ce phénomène découle un...