Les croix ethiiopiennes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1390 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Goasdoue Yoseph Fabien
World History
Mid-Term Paper
15 March 2011

La Croix Éthiopienne

L’Ethiopie est le deuxième plus ancien Etat chrétien dans le monde, après l’Arménie. L’utilisation de la croix est très importante, puisque utilisée durant chaque évènement religieux, tel la messe, le mariage, l’enterrement, cela s'explique par le caractère chrétien orthodoxe du pays.
Par cette croixéthiopienne datant du 4ieme siècle, nous pouvons d’abord par ses différentes formes et utilisations, apprendre comment elle a évolué au gré du développement du christianisme en Ethiopie. Ainsi étudier la place de la croix dans l’art éthiopien, puis tenter de comprendre pourquoi celle-ci a est quasiment resté à sa forme primaire à travers l’histoire de l’Ethiopie. Puis enfin, montrer parl’intermédiaire d’une cérémonie religieuse, d’ou provient la force et l’importance de la Croix religieuse dans l’esprit des éthiopiens.

La croix éthiopienne est un motif éthiopien en forme de croix. Ils existent bien entendu plusieurs croix en Ethiopie. Elles sont nombreuses et différentes que se soient par leurs formes et leurs diverses utilisations.
C'est au IV qu'apparaissent les premières croixen Ethiopie, qui en ce temps là se dénommait : L'Abyssinie. L'utilisation primordiale de ces croix était dans les rites du guérison. La croix de guérion datant des très longtemps ne furent pas retrouvées de nos jours, mais on soupçonne qu'elles furent toutes en bois. Le déroulement de l'acte de guérison était simple, la croix était plongée dans l'eau bénite, ainsi absorbé par les bons esprits.Elle était ensuite frappée légèrement sur le dos du malade afin d'en chasser les démons. De très nombreuses guérisons "miraculeuses" ont eu lieu par la force de la croix durant cette période. En plus d'être un outil de guérison cela était aussi une protection personnelle. Portée en pendentif par les fidèles, la croix protégeait le porteur contre les mauvais esprits.
Il est ensuite venu les croixde bénédictions, celles-ci étaient d'une taille de quinze à trente centimètre, en bois ou en métal. Elles sont utilisées bien sûr pour bénir mais pas seulement, elles peuvent être aussi consacrées pour faire les offrandes, ou absoudre les pêchés. Les plus grandes d'une hauteur de plus de cinquante centimètres sont employées durant les processions les processions. Souvent en argent, elles secomportent d'une poignée creuse grâce à lequel elle peut être embrochée sur un bâton en bois afin de pouvoir la porter au dessus des fidèles durant la cérémonie.
Toutes ces croix, bien qu'elles aient différentes formes et utilisation ont des symboles communs. Les deux axes de la croix signifient les quatre coins cardinaux et par là l'évangélisation réaliser dans les quatre coins du globe. De plusl'intersection, a pour image le croisement entre le divin et l'humain. L'objet en lui même incarne la puissance divine, surtout au main du clergé. Comme dis plus haut, la croix aussi est synonyme de protection, reflète par ces différentes branches l'abri du pèlerin contre les démons.
La plus connue est la croix de la Libela, ville au centre du pays. Celle-ci représente symboliquement Jésus entourédes douze apôtres.
Nous avons donc vu les différentes utilisations, formes et significations que peuvent avoir les croix éthiopiennes.
Les croix éthiopiennes furent introduites au sein la société éthiopienne aux alentours du IV siècles à l'instar du christianisme. Celui-ci arriva en Ethiopie vers 330, quand le roi Ezena d'Aksoum se fut convertir par Sain Frumence de Tyr. Dès son introduction lasymbolique de la croix s'impose en remplaçant l'image du Soleil et de la Lune sur les pièces du royaume. Durant le siècle suivant, d'autres saints viennent afin de prêcher la fois chrétienne et par de là réussisse à faire de la religion chrétienne, une religion d'état en Ethiopie. Le christianisme orthodoxe imprégna toute la société éthiopienne, par l’introduction des croix. Les premières...
tracking img