Les débuts de la guerre froide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3319 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 février 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
A Plusieurs reprises, durant toute cette période, le monde semble à nouveau proche de la guerre. La mort de Staline, le 5 mars 1953, marque un premier changement et le dernier moment de tension se situe en 1962 avec la crise de Cuba.
I. L’INSTALLATION DE LA GUERRE FROIDE
A/ La formation des blocs
1) Les origines de l’opposition est-ouest (1945-1946)
Elles découlent de l’inquiétudecroissante des EUA face aux agissements de l’URSS en Grèce, en Turquie et en Europe centrale et orientale.
En Grèce, après le débarquement des britanniques et le départ des Allemands fin 1944, les britanniques veulent désarmer les milices communistes qui refusent. A partir de 1946, ils s’opposent au gouvernement royal et une guerre civile s’installe.
La Turquie a été neutre jusqu’en février 1945,date à laquelle elle se range du côté des alliés. C’est alors que Staline veut réaliser une vieille ambition russe : le contrôle des détroits (Bosphore et Dardanelles) et réclame la révision de la convention de Montreux, signée en 1936, qui confie la défense des détroits à la Turquie tout en prévoyant leur fermeture en cas de conflit. En 1946, l’URSS réclame à la Turquie le droit de participer avecelle à la défense des détroits. Les anglo-saxons inquiets fournissent aussitôt une importante aide militaire à la Turquie qui est précipitée aussitôt dans le camp occidental.
Quant à l’Europe centrale et orientale sa satellisation par le non respect des élections prévues par Yalta inquiète les occidentaux. En mars 46, Churchill dénonce le "rideau de fer" qui sépare désormais l’Europe de l’est dureste du monde. Les EUA s’inquiètent aussi de l’influence des partis communistes en Europe de l’ouest (France et Italie). C’est que les difficultés économiques et sociales jouent en faveur de la propagande communiste. En 1947, les EUA décident de donner un coup d’arrêt aux prétentions soviétiques.
2) L’année 47
Elle constitue l’année de la rupture entre les grands alliés de la guerre et ledépart de la Guerre froide.
a - Le raidissement américain - la doctrine Truman
Face à la pénurie qui règne en Europe (inflation galopante et marché noir), les EUA craignent que le communisme ne gagne du terrain et fasse basculer une grande partie de l’Europe dans le camp communiste.
En janvier 1947, pour arrêter la progression du communisme en Europe, le général Marshall propose la politique du"containment" (endiguement). Pour mener à bien cette politique les EUA ont deux atouts majeurs : la bombe nucléaire et la puissance économique et financière. Ces idées deviennent la doctrine Truman, qu’il expose au Congrès américain le 12 mars 1947. Les EUA s’engagent à protéger les pays libres menacés par le communisme. Une aide financière et militaire est proposée à l’Europe (URSS et Europe del’est compris) pour une durée de 4 ans. Un contrôle de l’économie des Etats bénéficiaires en est la contrepartie. L’URSS refuse et derrière elle toute l’Europe de l’est. Entre temps, la France et l’Italie éclaircissent leur situation politique où les communistes quittent les gouvernements. 13 milliards de $ sont débloqués par les EUA pour le redressement de l’Europe. Le Plan Marshall consacre ladivision de l’Europe.
b- La riposte soviétique - La doctrine Jdanov
L’URSS, les pays satellites et les PC du monde entier rejettent le Plan Marshall qui est présenté comme un produit de l’impérialisme américain pour établir sa domination économique et politique sur le monde, encercler l’URSS et préparer une guerre de conquête contre elle. Dans cet esprit est créé, le 5 octobre 1947, le Kominform,qui a pour but de coordonner l’action et l’orientation de tous les partis communistes à travers le monde. A la tête du Kominform est placé le théoricien Jdanov pour lequel "le monde est divisé en deux camps, l’un socialiste, l’autre capitaliste, le premier pacifiste, le second impérialiste".
B. L’escalade dans la Guerre froide (1948-1953) 4 cartes (Berlin, Palestine, Corée, Indochine)
En...