Les déterminants de l'épargne

Pages: 10 (2424 mots) Publié le: 19 août 2009
Les déterminants de l’épargne
L’épargne joue un rôle essentiel dans une économie. Elle est la contrepartie de l’investissement, lequel permet le maintien de la croissance. Par conséquent, l’épargne constitue un enjeu particulier pour les pouvoirs publics, en s’assurant qu’elle sera suffisante pour le bon développement de la production nationale. L’épargne concerne aussi bien les ménages, lesentreprises et les administrations publiques. Toutefois, l’épargne des ménages, au niveau macroéconomique, représente la part la plus importante parmi ces secteurs institutionnels. C’est pourquoi nous nous attacherons à étudier en particulier dans la suite de cette étude, l’épargne des ménages qui est la plus difficile à interpréter. Cette dernière, se définit, comme un acte de renonciation à uneconsommation immédiate au profit d’une consommation future. Elle représente ainsi, la part non consommée du revenu disponible des ménages. Il y a donc arbitrage entre consommation et épargne. La décision d’épargner et de consommer est inter temporelle. Les ménages épargnent pour différents motifs. On distingue, l’épargne de liquidité servant à faire face aux besoins courants, l’épargne de placementpermettant la réalisation de gains financiers et l’épargne de précaution contre certains risques. De 1970 à 2008, le taux d’épargne des ménages est passé de 19.4% à 15.3%. Sur le long terme, le taux d’épargne a baissé et celui de la consommation a donc augmenté. Comment expliquer cette tendance ? L’étude des déterminants de l’épargne, et de l’arbitrage entre consommation et épargne, est doncessentielle pour les pouvoirs publics. En effet, la compréhension de ces facteurs leur permettent d’élaborer des politiques efficaces qui seront nécessaires au maintien de l’épargne et par la même de la croissance.
Dans ce développement, il s’agira d’exposer les facteurs qui peuvent déterminer l’évolution du taux d’épargne des ménages. Nous étudierons dans une première partie, les déterminantsconjoncturels en exposant les courants de pensée qui sont au cœur des débats, ainsi que les variables institutionnelles. Nous verrons cependant, dans une deuxième partie, que tous ces facteurs ne permettent pas à eux seuls d’expliquer le comportement d’épargne. Nous montrerons que l’évolution du taux d’épargne, s’explique, en partie, par la prise en compte des facteurs démographiques, sociaux etcomportementaux.

L’acte d’épargne des ménages est déterminé de manière théorique par des facteurs économiques et structurels. Parmi ces facteurs, on distingue principalement, le revenu disponible, le niveau des taux d’intérêt, la fiscalité et le niveau général des prix.
Les deux premiers facteurs font partie intégrante des courants de pensée dans lesquels l’épargne fait l’objet de placements à butlucratif. La théorie économique fait apparaître deux visions opposées de l’acte d’épargne. L’approche néoclassique et classique affirme que le partage du revenu disponible entre la consommation et l’épargne est déterminé par le taux d’intérêt. En effet, dans l’approche néoclassique, l’agent économique cherche à maximiser son utilité, c’est-à-dire à optimiser ses revenus. Ainsi, plus le taux d’intérêtsera élevé, plus il compensera l’acte de renonciation à la consommation présente, donc plus l’épargne sera valorisée. Par conséquent, l’épargne dépend selon cette approche, positivement du taux d’intérêt et la consommation, négativement. L’acte d’épargne précède celui de la consommation.
Contrairement à cette approche, l’approche keynésienne est très distincte. L’acte d’épargne ne précède plusl’acte de consommation mais, au contraire, le succède. En conséquence, l’épargne n’est plus déterminée par le taux d’intérêt mais par le revenu disponible du ménage. Ainsi pour Keynes, l’épargne est un résidu. Les ménages choisissent tout d’abord, le montant de leur consommation, l’épargne étant constituée par le reste de revenu. Au niveau macroéconomique, la fonction de consommation est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les determinants de l'epargne
  • Déterminants de l'épargne
  • Les déterminants de l'épargne
  • Quels sont les principaux déterminants de l'épargne et de la consommation
  • Déterminants de l'epargne et de la consommation
  • Les déterminants et le rôle de l’épargne dans la vie économique et la vie sociale d’un pays
  • L'epargne
  • L'epargne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !