Les deux coqs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4964 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SÉQUENCE N° 2 : « Fables du pouvoir, pouvoirs de la fable »

Objets d'étude : un mouvement littéraire et culturel : Le Classicisme / persuader : formes et fonctions de l’apologue
Perspectives dominantes : histoire littéraire et culturelle / étude de l’argumentation et des effets sur le destinataire
Perspective complémentaire : étude des genres et des registres

Lectures analytiques :Œuvre intégrale : La Fontaine, Fables, livres VII et VIII
Textes expliqués en classe :
1. « La Cour du lion », VII 7
2. « Les deux coqs », VII 13
3. « Le Pouvoir des fables », VIII 4, du vers 34 à la fin
Etudes d’ensemble :
1. La Fontaine, entre tradition et modernité
2. De Esope à La Fontaine : le travail de la réécriture, à partir de la comparaison de la fable d’Esope « Les deux coqset l’aigle » et de sa réécriture par La Fontaine.

Lectures cursives, documents et textes complémentaires :
Voltaire : Candide.
• Lecture de l’image : J. Y. Mass, « Le Loup et l’agneau », 1939
• Entraînement au baccalauréat à partir du groupement de textes suivant : Evangile selon Saint-Luc, « La Parabole du riche et de Lazare » ; Phèdre, Fables, « Le Loup et le Chien » ; More,Utopie, extrait ; Voltaire, Micromégas, extrait.

SEANCE 1
Introduction aux Fables
entre tradition et originalité

Supports : a. dédicace en prose à Monseigneur le Dauphin (pp. 15-17)
b. préface de 1668 (pp. 19-25)
c. dédicace en vers à Monseigneur le Dauphin (p. 49)
d. avertissement de 1678 (p. 196)
e. dédicace à Madame de Montespan (pp. 197-198)

Biographie sélective
LaFontaine (1621-1695) vit sous la monarchie absolue de Louis XIV et il est, comme tous les écrivains de son époque, contraint de se trouver un mécène pour vivre de ses écrits. Nicolas Fouquet, surintendant des finances du roi, sera son protecteur et celui d’autres artistes.
Sachant Louis XIV jaloux du château de Vaux de Fouquet, Colbert établit un dossier qui permet au roi de faire arrêter Fouquetde façon spectaculaire en 1661. Ce dernier, tombé en disgrâce, est destitué de ses fonctions ; il est emprisonné à vie et remplacé par Colbert. Pour être resté fidèle à son protecteur, La Fontaine est lui-même poursuivi et il connaîtra une période d’éloignement de la Cour.
 le caractère soudain et implacable de la sanction est sans doute une des raisons de sa méfiance envers les grands de cemonde et de ses conseils de prudence dispensés dans ces livres VII et VIII.
Comme il est risqué de déplaire au roi, la contestation de la Fontaine reste mesurée et subtile, masquée par la référence aux animaux. En effet, au XVIIè siècle, tous les livres sont soumis à l’autorisation de la Librairie Royale. C’est la raison pour laquelle Les Fables choisies mises en vers par M. de La Fontaine sontdédiées au fils du roi et que ses dédicaces contiennent autant de compliments à Louis XIV …

Etude du corpus [préparation d’exposés]
1. Relever ce qui montre que La Fontaine est attaché à une certaine tradition et préciser laquelle.
2. Relever ce qui montre que La Fontaine ne vit pas le respect de la tradition comme un asservissement mais qu’au contraire il fait subir des transformations à sesmodèles.
3. Relever tout ce qui caractérise les fables.
4. Relever tout ce qui montre que La Fontaine est un auteur classique.
5. Sélectionner des phrases clé.

=> groupe 1 : document a / groupe 2 : document b pp. 19-21 « … plus sérieux. » / groupe 3 : document b pp. 21 « Mais ce n’est pas tant … » - 24 « … rien faire de bon. » / groupe 4 : documents c et d/ groupe 5 : document e

L Tousles élèves doivent lire tous les documents. Chaque élève doit conserver dans son classeur un exemplaire du travail du groupe. Les travaux sont susceptibles d’être ramassés.

Document Caractéristiques de la fable, selon La Fontaine Tradition Nouveauté Caractéristiques du classicisme
a. Dédicace en prose à Monseigneur le Dauphin
- l. 3 Avoir une morale
- Lier « amusement » (l. 9) et «...
tracking img