Les deux modele du systeme bipolaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2435 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES DEUX MODELES DU SYSTEME BIPOLAIRE

Les deux modèles qui s’affrontent à partir de 1947 présentent de fortes oppositions politiques, tout en se voulant universels.
Le modèle américain s’est construit à partir de l’indépendance proclamée en 1776, au nom des valeurs libérales des Lumières. Le modèle soviétique s’est construit à partir de la Révolution d’octobre 1917 qui met fin à unetentative de république parlementaire initiée en février 1917. Au nom de principes marxistes et léninistes, l’URSS se présente comme une alternative à la démocratie parlementaire et au capitalisme.
Chacun des deux systèmes exerce une force d’attraction. A la fin de la 2GM, les EU bénéficient d’une large reconnaissance en Europe ou en Asie. La puissance de leur économie les place comme le recoursprincipal face aux difficultés de l’après-guerre. Ils apparaissent comme le pays de la liberté et de la réussite. L’URSS jouit d’un prestige nouveau nourri par son rôle dans la défaite du nazisme. Son modèle est admiré en Europe occidentale et ailleurs, il est défendu par les partis communistes et de nombreux intellectuels proches des communistes (les « compagnons de route »).

A Le modèle américain1 Des valeurs propres

Les Etats-Unis se conçoivent et se présentent comme le pays qui incarne la liberté, le pays de la libre recherche du bonheur ou encore comme le pays où la réussite pour tous est possible. Peuplé de colons et d’immigrants, les EU ont pu apparaître comme une sorte de terre promise. Par l’origine même de son peuplement, ce pays compte une population diverse, provenantd’horizons variés. Le multiculturalisme y est donc fort. Mais l’idée qui prévaut est que toutes ces populations peuvent s’intégrer au sein de la nation américaine. La diversité culturelle des EU n’empêche pas un fort patriotisme. L’identité américaine se fonde aussi sur le mythe de la frontière. Les premiers colons installés sur la côte est ont progressivement conquis l’ouest du territoire. LesAméricains ont conservé l’idée de nouvelles frontières à faire reculer.

2 La démocratie s’y appuie sur une savante séparation des pouvoirs.

Le régime présidentiel américain repose sur la Constitution de 1787, modifiée par 27 amendements qui garantissent les libertés publiques et sur l’organisation régulière d’élections libres. Deux partis principaux (républicain et démocrate) s’y présentent etalternent au pouvoir. Le président dispose de pouvoirs étendus mais encadrés : il choisit les orientations de la politique intérieure, il dirige la politique extérieure et il est le chef des armées. Face à lui, un pouvoir législatif sourcilleux et disposant d’amples prérogatives est détenu par le Congrès (Sénat + Chambre des représentants). L’indépendance du pouvoir judiciaire est incarnée par laCour suprême, composée de juges inamovibles.

La presse et des médias, protégés par la liberté d’expression, font figure de « quatrième pouvoir », capable de pousser à la démission le président Nixon lors de l’affaire du Watergate.
Enfin, l’Etat fédéral voit son champ d’action limité par l’ampleur des compétences des Etats fédérés.

3 Le modèle économique et social repose les principes del’économie de marché et sur l’affirmation d’une société de consommation.

Les EU sont une terre d’élection du capitalisme libéral. La propriété privée, la liberté d’entreprendre, l’initiative individuelle ou la libre concurrence y sont des principes incontournables. L’économie américaine n’ignore pas pour autant les interventions de l’Etat : la concentration des entreprises est limitée depuis lafin du 19ème par une législation antitrust, la crise des années 1930 a renforcé l’action économique de l’Etat fédéral et la tendance s’est poursuivie après la 2GM jusqu’aux années 1970.

La société américaine exalte l’idéal de réussite individuelle, symbolisée par les histoires de self made man. Parallèlement l’essor économique du pays a permis un accès précoce à l’American way of life...
tracking img