Les doutes de camille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (516 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le lendemain de sa rentrée au couvent , Camille, assise sur un banc du parc, pense au discourt tenu par son cousin Perdican . Intriguée, une nonne vient à sa rencontre.

La nonne
Vousêtes bien songeuse mon enfant .
Camille
Il est vrai. Je vous avoue que je suis troublée par les propos tenus par mon cousin Perdican .
La nonne
Voulez vous m’en dire un peu plus afin queje vous apporte mon aide ?

Camille
Mon cousin est un de ces hommes dont les genoux se sont usés sur les tapis de leur maitresses et qui se permettent de juger .
La nonne
Allons mon enfant , sivous avez la fois , rien ne peut vous atteindre et la colère ne peut vous prendre.
Camille
Alors je doute de l’avoir car je suis en colère ; je suis remplie d’interrogations… ; ais je fait le bonchoix en renonçant à l’amour d’un homme ?
La nonne
Continuez mon enfant…..
Camille
Mon cousin me reproche d’être trop jeune pour entrer au couvent, que l’amour divin ne vaut pas l’amour d’un homme etque ma venue ici a été …..manipulée .
La nonne
Manipulée ?
Camille hésitante
Perdicanprétend que votre choix de vie , celui de prêter serment et de rester enfermée , ne serait fait que par faiblesse , par déception , votre choix serait la conséquence de blessures amoureuses profondes etque vous ne croiriez plus à l’amour de l’homme ; Perdican me fait peur , il est convaincu que je vais gâcher ma vie , que je suis jeune , que je n ai rien vécu et qu’il n’y a rien de plus beau quel’union de deux être même si imparfaits et si affreux. L’amour divin ne serait ……qu’un mensonge.
La nonne en faisant le signe de lacroix
L’amour divin un mensonge ? La comparaison de l’amour divin avec celui des hommes est inadmissibles ; mon enfant , vous avez l’exemple même que l’homme est un manipulateur , un beau...
tracking img