Les eaux du nil

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (779 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Nil permet toujours à une grande partie de la population vivant le long de ses rives, d'y subsister, ainsi qu'aux Égyptiens vivant dans des régions inhospitalières du Sahara. On estime que près de90% de la population égyptienne vit ainsi dans la vallée et le delta du Nil[10]. Le fleuve déborde chaque été, déposant du limon fertile sur les champs. L'écoulement du fleuve est contrarié enplusieurs points par des cataractes, qui sont des endroits où la vitesse de l'eau s'intensifie, avec beaucoup de petites îles, de l'eau peu profonde, et des rochers, formant un obstacle à la navigation parbateaux. Les marais du Sudd au Soudan forment également un obstacle pour la navigation et l'écoulement de l'eau. L'Égypte avait par le passé essayé de creuser un canal (le canal de Jongeli) pouraméliorer l'écoulement de cette masse stagnante d'eau (également connue sous le nom de lac No).
Le Nil est toujours utilisé pour transporter des marchandises à différents endroits de son long cours ; lesvents d'hiver favorisent cette navigation : les bateaux peuvent ainsi voyager vers l'amont en utilisant seulement la voile, et en employant vers l'aval l'écoulement du fleuve. Tandis que la plupart desÉgyptiens vivent toujours dans la vallée du Nil, la construction du haut barrage d'Assouan (fini en 1970) pour fournir de l'hydroélectricité a mis fin en aval au renouvellement du limon fertile lorsdes crues de l'été.
Les villes sur le Nil incluent Khartoum, Assouan, Louxor (Thèbes), et l'agglomération du Caire. La première cataracte, la plus proche de l'embouchure du fleuve, est à Assouan aunord des barrages d'Assouan. À partir d'Assouan, vers le Nord, le Nil est un itinéraire touristique important, où naviguent des bateaux de croisière comme des bateaux traditionnels en bois, felouqueset dahabiehs. En outre, beaucoup de « bateaux-hôtels » font le chemin entre Louxor et Assouan, s'arrêtant entre-temps à Edfou et à Kôm Ombo. Il était encore possible récemment de naviguer sur ces...
tracking img