Les echanges

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (943 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les échanges
Toute société humaine est fondée sur un partage du travail entre ses différents membres et sur l'échange des produits obtenus par le travail de chacun. Mais si tous produisent deschoses différentes, et qui n'ont souvent aucun rapport entre elles, comment mesurer la valeur relative de ces biens, afin de s'assurer que l'échange est équitable ?

1. D'où vient la division du travail?
Comme le remarque Hume, l'homme est un être dépourvu de qualités naturelles. Il a donc tout à la fois plus de besoins que les autres animaux (il lui faut des vêtements pour se protéger du froid,par exemple), et moins de moyens pour les satisfaire, parce qu'il est faible. C'est donc pour pallier cette faiblesse naturelle que l'homme vit en société : la vie en commun permet aux individus deregrouper leurs forces pour se défendre contre les attaques et pour réaliser à plusieurs ce qu'un seul ne saurait entreprendre ; elle permet surtout de diviser et de spécialiser le travail, ce qui enaccroît l'efficacité mais génère également de nouveaux besoins (il faudra à l'agriculteur des outils produits par le forgeron, etc.). Se dessine alors une communauté d'échanges où chacun participe, à sonordre et mesure, à la satisfaction des besoins de tous (Platon, La République, II).

2. Les échanges fondent-ils la société ?
Selon Adam Smith, l'individu est dans l'incapacité de satisfaire tousses besoins. Je ne peux les satisfaire que si j'obtiens qu'un autre fasse ce que je ne sais pas faire : il sera alors possible d'échanger le produit de mon travail contre le produit du travail d'unautre. Or, pour qu'autrui accepte l'échange, il faut qu'il éprouve, lui aussi, le besoin d'acquérir ce que je produis : il est donc dans mon intérêt propre que le plus de gens possible aient besoin de ceque je produis. Comme chacun fait de son côté le même calcul, il est dans l'intérêt de tous que les besoins aillent en s'augmentant ; et avec eux, c'est l'interdépendance qui s'accroît. Les...
tracking img