Les effets de l'altitude sur l'organisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1427 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Effets de l'Altitude sur
l'Organisme :


Il est connu que l'air frais de la montagne est bienfaiteur, mais on sait aussi que certaines personnes ne supportent pas l'altitude et développent le M.A.M(Mal Aigu des Montagnes).Aussi depuis 1990 beaucoup de sportifs de haut niveau vont faire des entrainements en altitude avant une compétition notamment l'équipe de France de football qui parts 'entrainer pour la coupe du monde 2010 à Tignes en savoie à plus de 2000m d'altitude;mais pourquoi donc ? Nous pouvons donc se poser cette question :

♦ Quels sont les effets de l'altitude sur l'organisme ?

Nous répondrons à cette question tout d'abord en expliquant les effets néfastes puis les effets bienfaiteurs de l'altitude sur l'organisme...

Quelques définitions :

Altitude:Nomféminin singulier, élévation verticaled'un point, d'une région au-dessus du niveau moyen de la mer.

Organisme:Nom masculin singulier, corps humain, être vivant,ensemble des organes constitutifs de cet être vivant,

I-Les effets bénéfiques:
A)L'air moins pollué:

En altitude l'air est souvent moins pollué car la pollution des villes est loin et elle a tendance à stagner ou elle a étécrée,de plus le vent qui constant qui il y a en altitude chasse le CO2 et les autres gaz nocifs, l'air est donc plus pur et cela soulage les poumons et le cerveau. C'est la raison pourquoi on dit que l'air est plus pur en montagne.
B)La Polyglobulie:

En altitude la pression atmosphérique chute,par conséquent il y a moins d'air et donc de dioxygène ; chaque respiration contient donc moins dedioxygène,après quelques jours le corps réagit et s'adapte à ce manque d'oxygène en augmentant la pression sanguine,le nombre de respirations et le nombre de globules rouges(ils transportent l'oxygène dans le sang).Toutes ces modifications ont pour effet d'augmenter le taux de dioxygène dans le sang et la vitesse à la laquelle il arrive aux organes pour les alimenter en O2.

Enfaite le manque d'oxygène(hypoxie) est détecté par les reins, les reins produisent alors une hormone appelé EPO ( érythropoïétine ) en plus grande quantité,l'EPO est apporté par voie sanguine vers la moelle osseuse où sont crées les globules rouges. Les globules rouges sont stimulés et leur durée de vie est augmentée, la production de globules rouges est elle aussi augmentée, la viscosité sanguine et l'hématocrite(% decellules dans le sang par rapport au plasma) augmente. Enfin le taux d'oxygène dans le sang augmente. Tout ces changement sont réversible et disparaissent après redescente en plaine, 2 ou 3 semaines plus tard.

Voilà pourquoi les sportifs font des entrainements en altitude, car quand ils redescendent en plaine, ils ont toujours cette hématocrite élevée et donc une meilleure oxygènation des musclespour une meilleure récupération et endurance pendant un effort physique
et donc pour une meilleure performance physique.

Une pratique illégale du sport de haut niveau consiste à effectuer une prise de sang sur soi quelque temps avant une compétition, puis de s'injecter son sang juste avant l'effort physique intense. Cette pratique est dangereuse car pendant un effort physique intense; on perdbeaucoup d'eau et donc de plasma; la viscosité sanguine est donc encore plus accrue d'où les risques de caillots sanguins et de rupture d'anévrisme.

II-Les effets néfastes de l'altitude sur l'organisme:
A)L'hypothermie:

L'hypothermie: Situation dans laquelle la température centrale d'un sujet à sang chaud ne permet plus d'assurer correctement les fonctions vitales.
Elle peut êtresecondaire à une infection par certains types de germes.

En altitude la température est beaucoup plus basse(on perd environ 0,6°C tout les 100m,il fait donc beaucoup plus froid,de plus la température du corps humain est de 37°C et quand elle tombe en dessous de 35 °C; le corps rétracte le sang des extrémités (bras,jambes,visage) pour protéger les organes vitaux : c'est l'hypothermie. En altitude...
tracking img