Les effets des innovations sur l'emploi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1275 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'histoire économique montre que le progrès technique a toujours suscité des controverses, générant des peurs parfois irrationnelles et de résistance de la part de ceux qui pensaient en être victimes. L'exemple du luddisme en Angleterre à la fin du XVIIIe siècle illustrer la lutte des ouvriers du textile qui accusait l'introduction du machinisme de provoquer le chômage. Ce progrès techniquedécrit à l'ensemble des innovations permettant de bouleverser les méthodes de production et l'organisation du travail, les biens et services vendus et la structure des marchés. Dans une approche schumpétérienne, il résulte donc de choix délibérés permettant à un entrepreneur de s'extraire temporairement de la concurrence en étant soumis au prix imposé par le marché.
À travers les bouleversements qu'ilintroduit on peut se demander quels sont les effets qu'il induit sur l'emploi, tant au niveau quantitatif que qualitatif.
Pour tenter de répondre à cette question, nous étudierons tout d'abord l'influence des innovations sur le volume d'emploi, et nous exposerons enfin l'impact qualitatif des innovations sur l'emploi.

Un vieux débat revient sans cesse sur le lien entre innovation etdestruction d'emplois. Cette relation est complexe et agit à la fois au niveau micro-économique et au niveau macro-économique.
Au niveau micro-économique, les innovations sont traditionnellement associées à des destructions d'emplois. En effet l'innovation de procédé qui améliore le processus de production ont pour objectif d'accroître la productivité. Elles peuvent alors aboutir à une substitutioncapital travail qui conduit à la suppression d'emplois. Les innovations organisationnelles comme la fusion d'entreprises conduisent elles aussi à rationaliser les postes. Mais les innovations de produits peuvent amener des disparitions d'emplois par le jeu de destruction créatrice, les entreprises pouvant être mises en péril par la concurrence des firmes innovantes.
Cependant, les innovations sontpourtant aussi à l'origine de création d'emplois. En effet l'innovation de procédé permet d'améliorer la compétitivité prix des entreprises alors que les innovations de produit améliorent la compétitivité qualité des firmes. Les entreprises innovantes se retrouvent donc renforcer dans le jeu de la concurrence, peuvent gagner des parts de marché. Elles doivent faire face à une demande accrue àlaquelle elles répondront par des embauches. On constate par exemple que les entreprises innovantes sont celles qui ont embauché le plus (TCAM de 2,3 % contre 0,7 % entre 2002 et 2004 en France).
Au niveau macro-économique, les innovations influencent l'offre et la demande de biens et services. En effet les biens de productivité issue des innovations se traduisent en baisse des prix et hausse dessalaires entraînant une hausse de la consommation finale, entre des profits, facteur favorable à l'investissement. L'accroissement de la productivité agit à la fois sur la demande et sur l'offre ce qui dynamise la croissance économique est en effet dynamique sur l'emploi. Les enfants peuvent également apparaître dans les secteurs de la recherche à la source des innovations, soutenus par les dépensespubliques à la croissance se traduit par une hausse des recettes fiscales.
Cependant, pour que les gains de productivité se traduisent par une création d'emplois, certaines conditions doivent être réunies. Ainsi, la variation de la productivité doit être inférieure à la variation de production. Cela signifie que la du pouvoir d'achat doit vivement stimuler la demande, autrement dit quel’élasticité prix de consommation sont élevés, ou que les innovations s'expriment sur des marchés non saturés.

Les effets des innovations sur le volume d'emploi sont incertains. On a constaté que statistiquement, les formidables gains de productivité du XXe siècle se sont accompagnés d'une hausse de la population active occupée. Les innovations n'ont pas été néfastes à l'emploi. Cela tient...
tracking img