Les effets des médias

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (388 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Barthes : on souligne le problème qui est le fait que dans son analyse a lui, il laisse peut de place à l’analyse du lecteur lui-même. On est capable de déconstruire ces mythes, mais il place lelecteur comme recevant ces idéologies.

De certeau quitte la sémiologie pour passer du coté du récepteur. ¨Pour comprendre ce travail qu’il fait autour du récepteur, deux choses :
- avant que sedéveloppe la communication, la diffusion de la culture se faisait entre une élite sociale.
- Après la diffusion de la culture, apparaissent des écoles critiques, qui dénoncent idée

On a la une idée demasse assez floue car tous les récepteurs sont une masse homogènes, plutôt dévalorisante, on a

Idée que l’on peut comprendre comment sont appropriés ces biens culturels, de certeau arrive avec enproposant plus au moins une alternative marxiste

CERTEAU

Théorie de l’appropriation : il n’y a pas de mauvaise lecture, mais il y a une mauvaise circulation des ressources culturelles. Cetteconsommation culturelle fait partie comme d’autres choses de pratiques quotidiennes = un art de faire, ie a partir du moment ou l’on est impliqué dans cette consommation, on devient des récepteursactifs et nous même des producteurs de la cultures ordinaires. Il décompose la relation entre producteurs/récepteurs. Elle développe une notion importante, la notion de braconnage

Le braconnage est lefait de faire avec ce dont on dispose pour construire du sens à partir d’élément disparate. Nomadisme : on se nourrit de différent textes, et on génère des communautés interprétatives différentes.Il développe cette théorie sous forme de triangle :
- en haut : idéologie, le rapport au médias est structuré a la base par leur appartenance au milieu social
- désunification : idée que il n’y apas d’effet hégémonique centralisé et unifié des texte. Rien ne permet de prévoir la réception des message
- lecteur-lecture :impossibilité de déduire des lecteurs le types de lectures qu’ils vont...