Les effets du tabac sur l'organisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 9 (2024 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'ORGANISME EN FONCTIONNEMENT

Les conséquences de la consommation du tabac sur l'activité sportive.

Dossier de Sciences de la Vie et de la Terre

En France, 66000 personnes meurent chaque année à cause du tabac, dont près de 23000 d'un cancer du poumon. De nombreuses campagnes publicitaires incitent à freiner sa consommation ou a protéger les non-utilisateurs du "tabagisme passif" : leprix élevé des paquets de cigarettes, la loi Evin de 1996 qui interdit l'usage du tabac dans les lieux publics.

Néanmoins, un pourcentage élevé de français fument toujours notamment les jeunes et les sportifs.

Fumer, faire du sport, est-ce compatible ?

Dans un premier temps, nous aborderons les problèmes respiratoires qu'engendre la consommation de tabac, puis l'influence qu'a le tabacsur la santé et enfin, nous étudierons l'impact de la fumée de cigarette et des différentes substances irritantes contenues dans une cigarette sur le sportif durant l'effort.

La consommation de tabac provoque des problèmes au niveau de l’appareil respiratoire. Ces difficultés respiratoires, qui touchent principalement les bronches (dans le cas, par exemple, de la bronchite chronique) limitent lapratique d'activités physiques.

Photos d'un poumon "sain" (à droite) et du poumon d'un fumeur (à gauche). La couleur noire du poumon de gauche est due à la présence du goudron.

La consommation du tabac peut provoquer un phénomène qu'on surnomme la "descente aux enfers". Lors de cette "descente aux enfers", on relève une inflammation des voies respiratoires (pharyngite, laryngite,bronchite.), ce qui provoque le besoin de se racler la gorge, un besoin de cracher, ainsi que de nombreuses toux par quintes. Ensuite, le fumeur souffre d'un essoufflement permanent. Par exemple, lorsqu'il monte des escaliers, le fumeur s’aperçoit qu’il doit s’arrêter pour souffler dès le 2ème étage.

Enfin, on relève une invalidité respiratoire : Le fumeur ne parvient plus à subvenir à ses besoins enCO2 et doit être en permanence alimenté en oxygène. Cette "descente aux enfers" se solde par la mort, en raison de cette insuffisance respiratoire.

En effet, on relève une réduction de la quantité d’oxygène présente dans l'organisme d'un fumeur, car le tabac "prend la place" de l’oxygène.

La seule façon de stopper l’évolution de ce phénomène est d'arrêter totalement de fumer et, même dans cecas, la rémission n'est pas assurée.

Le tabac influe sur la santé. Il agit non seulement sur les fonctions respiratoires, mais aussi sur les fonctions cardio-vasculaires et digestives. Au niveau des fonctions digestives, la nicotine agit sur le système nerveux central et augmente la sécrétion des acides gastriques. Le tabac agit aussi sur les fonctions cardio-vasculaires : Il provoque maux detête, crampes dans les membres inférieurs (en raison d'un rétrécissement des petites artères), formation de caillots (ce qui peut entraîner des accidents vasculaires et augmenter les risques d'accidents cardiaques).

Le manque d'oxygénation des tissus, lié à la nicotine, provoque également des gingivites (inflammation de la gencive) et divers autres problèmes liés aux gencives ; En effet, lagencive saigne moins et, en raison de gingivites chroniques, les gencives rétrécissent. Ce rétrécissement peut entraîner le déchaussement et la chute des dents.

Au niveau des fonctions respiratoires, enfin, on relève que la résistance à l'effort physique d'un fumeur diminue ; il s'essouffle aussi plus rapidement. Cette perte du souffle diminue ses capacités à certaines pratiques sportivesnotamment la course à pieds ou les sports collectifs (football, basket-ball, rugby...) : Le rythme cardiaque est plus rapide et le sportif est moins efficace en raison des perturbations respiratoires.

Il faut savoir que le tabac est responsable de plus de 30 % des cancers, tous organes confondus, et entraîne de nombreuses maladies respiratoires. Cela peut, parfois, empêcher la pratique d'activités...
tracking img