Les embellissements de la ville de cachemire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (583 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les habitants de Cachemire(47) sont doux, légers, occupés de bagatelles, comme d’autres peuples le sont d’affaires sérieuses, et vivent comme des enfants qui ne savent jamais la raison de ce qu’onleur ordonne, qui murmurent de tout, se consolent de tout, se moquent de tout, et oublient tout.
Ils n’avaient naturellement aucun goût pour les arts. Le royaume de Cachemire a subsisté plus detreize cents ans sans avoir eu ni de vrais philosophes, ni de vrais poètes, ni d’architectes passables, ni de peintres, ni de sculpteurs. Ils manquèrent longtemps de manufactures et de commerce, au pointque, pendant plus de mille ans, quand un marquis cachemirien voulait avoir du linge et un beau pourpoint, il était obligé d’avoir recours a un juif ou à un banian(48). Enfin, vers le commencement dudernier siècle, il s’éleva dans Cachemire quelques hommes qui semblaient n’être pas de la nation, et qui, nourris de la science des Persans et des Indiens, portèrent la raison et le génie aussi loinqu’ils peuvent aller. Il se trouva un sultan(49) qui encouragea ces grands hommes, et qui, à l’aide d’un bon vizir(50), poliça, embellit, et enrichit le royaume. Les Cachemiriens reçurent tous sesbienfaits en plaisantant, et firent des chansons contre le sultan, contre le ministre et contre les grands hommes qui les éclairaient.

Les arts languirent depuis à Cachemire. Le feu que des géniesinspirés du ciel avaient allumé fut couvert de cendres. La nature parut épuisée. La gloire des arts à Cachemire ne consistait presque plus que dans les pieds et dans les mains. Il y avait des gensfort adroits qui avaient l’art de passer une jambe par-dessus l’autre au son des instruments, avec une grâce merveilleuse; d’autres qui inventaient toutes les semaines une façon admirable d’ajuster unruban; et enfin d’excellents chimistes qui, avec de l’essence de jambon et autres semblables élixirs, mettaient en peu d’années toute une maison entre les mains des médecins et des créanciers. Les...
tracking img