Les emprunts dans la langue polonaise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1730 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les emprunts dans la langue polonaise

Dans chaque langue naturelle, aussi bien qu’en polonais, il y a les mots originaux et ceux qui sont empruntés. Aucune nation ne se développe pas en isolement. Les contacts commercials, culturelles, sciéntifiques et politiques entre les pays différents, ont une forte influence sur l’adaptation des certaines formes linguistiques d’une langue à l’autre.Ordinairement, ce processus n’est pas réversible, parce que c’est la nation plus développée sur le plan économique et culturel qui influence plus fortement sous le rapport de la langue.
En caractérisant le vocabulaire dans certaines étapes du développement de la langue polonaise, on peut distinguer :
* une période du « vieux-polonais » (du XVe au XVIe siècle) avec les influences allemandes,latines et tchèques très fortes.
* une période du « moyen-polonais » (du XVIe siècle aux années 70 du XVIIIe siècle) où l’affaiblissement des influences allemandes, latines et tchèques s’est produit. Par contre, les influences de la langue italienne, française, russe, turque et hongroise ont augmenté.
* une période du « nouveau-polonais » (des années 70 du XVIIIe siècle à 1945) où lesgermanismes, russismes et les emprunts de la langue anglaise se sont diffusés et aussi le vocabulaire spécial, technique, militaire, artisanal et chimique s’est développé. C’est l’augmentation de la terminologie spéciale et les influences étrangères qui constituent les tendences principales du développement de vocabulaire du polonais moderne.
La langue polonaise n’est pas fortement pénétrée par lesemprunts. Néanmoins, il y a les recherches qui concernent l’analyse du « Dictionnaire de la langue polonais » (« Słownik języka polskiego » de W. Doroszewski), qui montrent que les emprunts dans les mots commençants par la lettre « A » constituent 55%. En général, le polonais a assimilé 2.627 mots du latin, 1.273 du français, 1252 du grec, 910 de l’allemand, 313 de l’anglais, 298 de l’italien, 89 durusse, 88 du turque, 55 de l’ukrainien, 52 de l’espagnol, 42 du tchèque, 43 du hongrois, 32 de l’arabe, 19 du néerlandais, 19 de l'hébreu.
Le terme « emprunt » peut signifier l’ensemble des mots de la provenance étrangère, qui à la fin du XXesiècle (dès moment quand la Pologne, grâce au christianisme, est devenue partie de la civilisation ouest-européenne) ont commencé à pénétrer la languepolonaise. Cependant, il y a plusieurs formes anciennement empruntées qui ne sont pas maintenant considérées comme étrangères. Aujourd’hui, presque personne (sauf quelques groupes des spécialistes) ne considère pas les mots : dach « le toit », mur « le mur », ratusz « l’hôtel de ville » comme les emprunts à l’allemand, ou les mots : armia « l’armée », bal « le bal », huragan « l’ouragan », intryga «l’intrigue », kontrola « le contrôle», omlet « l’omlette », plaża « la plage », turysta « le touriste », comme les emprunts français. Ce sont les formes complètement assimilées, qui font partie de la phonétique et de la flexion polonaise et qui ne provoquent pas des doutes sur la correction.
L’emprunt est un processus consistant, pour une langue, à introduire dans son lexique un terme venu d’une autrelangue. La classification des emprunts dans la langue polonaise base sur plusieurs critères : l’objet d’emprunt, la provenance, le niveau d’assimilation et la fonction.

Le critère de l’objet d’emprunt (prend en considération les éléments empruntés à la langue étrangère)

Les emprunts propres
Dans ce cas – là, les mots sont empruntés (avec ses significations) à la langue vivante, à l'opposédes emprunts artificiels qui proviennent de la langue morte, par example du latin ou du grec. Le plus souvant, les formes primitives sont polonisées. Les examples :
* burmistrz « le maire » – (de.) Burgmeister – la prise du mot et de la signification (« le président de la ville »), la polonisation de l’écriture.
* mecz « le match » – (en.) match – la prise du mot et de la signification...
tracking img