Les enawane - peuple en voie de disparition

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1809 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Les ENAWENE NAWE
ou David contre Goliath
Cours de Géographie – Novembre 2008

Les Enawene sont un peuple vivant au Brésil dans l’état du Mato Grosso, une région tropicale de la forêt amazonienne.
Il existe assez peu de documentations concernant les Enawene car ils n’ont été découverts qu’en 1974.

Un peu de géographie.
L’Amazonie est une vaste région de l'Amérique du sud correspondant aubassin moyen et inférieur de l'Amazone. C'est une zone basse, presque déserte, au climat équatorial, où domine la grande forêt toujours verte. L'Amazonie, c'est 4 900 000 km2 soit 42 % du territoire du Brésil pour une population d'environ 10 300 000 habitants. Cette région possède 81% de l'eau douce du Brésil grâce à l'Amazone et ses 6.270 km, qui se déverse dans l'océan sur 200 km. C'estaussi 1/5 de l'eau douce du monde
La forêt tropicale humide d'Amazonie fait partie des écosystèmes les plus variés du monde puisque plus de deux millions d'espèces animales et végétales y ont été recensées, parmi lesquelles plus de 1500 espèces d'oiseaux.
L'Amazonie joue un rôle important dans le climat régional et mondial. Les forêts absorbent le CO2 et l'eau rejetée par les plantes dansl'atmosphère et dans les océans par les rivières, influencent le climat mondial et la circulation des courants océaniques.

Un peu de météo.
L’Amazonie bénéficie d’un climat équatorial avec une température moyenne de 30 à 46C°. Des pluies d'environ 2 500 millimètres par an, réparties sur l'année avec occasionnellement un rafraîchissement à 20C°.
Habitat et mode de vie des Enawene.

Ils ne sont que420, sont sédentaires et sont rassemblés en un seul village. Ils vivent dans 12 immenses cabanes recouvertes de paille dans un village isolé dans la jungle.
Ce village se compose de grandes maisons communautaires réparties en étoile autour d’une place centrale. Ces grandes maisons abritent chacune plusieurs familles nucléaires. Le toit de chaume peut avoir 30 pieds (3m) de haut soutenu par despoteaux de bois. Chaque famille a son territoire, son espace privé dans la hutte. Ils y attachent leurs hamacs et stockent leurs effets personnels.
Les actes principaux de la vie quotidienne se déroulent essentiellement sur la place centrale. Les rituels religieux se déroulent eux aussi sur cette place.
Les ENAWENE sont un des seuls peuples d’Amazonie à ne pas consommer de viande rouge.Leur source de protéines est essentiellement le poisson :
Excellents pêcheurs, les Enawene Nawe sont réputés pour leurs techniques halieutiques. Durant la saison de la pêche, les hommes disposent des barrages aux mailles finement tressées sur les rivières. Ils passent plusieurs mois dans la forêt et capturent de grandes quantités de poissons qu’ils boucanent pour ensuite les transporter en canoëdans leur village. Ils ramènent ensuite le fruit de leur pêche en canoë. Ils pratiquent la pêche quelques mois par an pendant la saison où les eaux montent.
Pour le reste, ils pratiquent la cueillette, mais aussi la culture du manioc et du maïs. Ils apprécient aussi le miel.

Quelques rituels.

1 - Le miel.

Le plus important des rituels est la fête du « YAOKWA ». Cette fête estpratiquée dans le but d’échanger de la nourriture entre les hommes et les esprits. Pendant 4 mois, les hommes de la tribu partent à la recherche du miel. Ils cachent le miel sur le chemin du retour. La récolte du miel est célébrée lors du keteoko, la fête du miel Le jour de la fête, ils dévoilent les cachettes du miel au moment où les femmes se mettent à danser.

2 - Le mariage.

Dans cette tribu,les mariages sont basés sur l’échange de jeune fille. Cet échange se fait entre 2 hommes de clans différents. Un nouvel échange de femme ne peut être reproduit entre ces 2 familles avant la génération suivante pour éviter la consanguinité.
Malgré cette règle de nos jours on remarque que ces mariages d’échange se reproduisent tout de même plusieurs fois par génération.

Ecologie et...
tracking img