Les enfants dans les ghettos

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2651 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Enfants dans les Ghettos
Comment leur situation a-t-elle évoluée ?
Problématique

Titre

Introduction Plan : I Une étape intermédiaire avant la « Solution finale »
1. La création des ghettos 2. Les déportations vers les ghettos

II

La vie dans les ghettos

1. L'autorité nazi 2. Les conditions de vie 3. La résistance des jeunes

Le sort des enfant après les ghettos
III
1.Les conditions de la déportation vers les camps 2. Le triage 3. Les survivants ?

Conclusion Lexique

Bibliographie Introduction
Nous allons parler des enfants dans le système concentrationnaire nazi, notamment dans les ghettos, nous allons également suivre leur évolution. Mais avant de commencer, il faut savoir ce que l'on entend par « système concentrationnaire nazi » et « ghettos ». Les «ghettos » Le terme de "ghetto" tire son origine du nom du quartier juif de Venise, créé en 1516. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les ghettos étaient des quartiers isolés du reste du tissu urbain par des barbelés ou un mur, dans lesquels les Allemands forcèrent la population juive à vivre dans des conditions misérables. Les ghettos isolaient les Juifs en les séparant de la population non juiveet des communautés juives voisines. Les nazis créèrent plus de 400 ghettos. Le « système concentrationnaire nazi » Dès 1933, les premiers camps de concentrations ouvrent dans l'Allemagne nazie ; ils sont destinés à enfermer les opposants politiques ou ceux que le régime considère comme "asociaux". A partir de 1939, les camps se multiplient dans le territoire du Grand Reich, les déportés de toutel'Europe occupée arrivent dans les camps : prisonniers politiques, otages, délinquants criminels, résistants, juifs, tziganes... Travaillant 16h par jour, ils constituent une main d'œuvre bon marché pour le Reich. Dans ces camps de "la mort lente" ,les détenus ne sont plus que des numéros, en uniformes rayés, peu nourris, souvent brutalisés, la mortalité est très élevée, l'espérance de vie courte.Les camps répondent aussi à un autre objectif des nazis : l'application de leurs idées racistes. Dès 1933, l'État nazi au nom de la pureté raciale, avait exclu les juifs de la société allemande. En 1940, les juifs polonais sont entassée dans des ghettos. En 1941, des groupes de SS exécutent des milliers de juifs en URSS, la même année, "la solution finale au problème juifs" est organisée : ladéportation vers les six camps d'extermination de Pologne. Les juifs des ghettos et de l'Europe occupée sont envoyés dans les "usines à mort" d"Auschwitz, Treblinka, Belzee... Les plus aptes au travail sont triés et dirigés vers les usines proches, mais le plus grand nombre est

immédiatement gazé avant d'être brulé dans les fours crématoires. Parmi eux, 75 000 juifs français, arrêtés le plus souventpar la police française, sont ainsi déportés de 1942 à 1944, pour la majorité à Auschiwtz en 1945, 3% sont survivants. Au total, dans les ghettos des villes, dans les camps de concentration et d'extermination, plus de 5 millions de juifs européens sont mort dans ce génocide, ainsi que près de 300 000 tziganes. A la fin de la guerre, la découverte de l'horreur de cet univers concentrationnaire estun choc qui amène le tribunal international de Nuremberg à juger certains responsables nazis pour crimes contre l'humanité. Et voici quelques données permettant de mesurer (approximativement) les effets négatifs de ce système sur les enfants et sur les adolescents (la quasi totalité des enfants de moins de 15ans sont morts) Tableau représentant le nombre des enfants juifs français déporté :Cependant il y a 3000 personnes déportées en France dont on ne connaît pas l'âge. Il y aurait donc 14000 enfants juifs français déportés.

Une étape intermédiaire avant la « Solution finale »
I
1. La création des ghettos (ex : Varsovie)
En 1939, il y avait 1.300.000 habitants à Varsovie dont 380.000 Juifs. La ville fut prise par l'armée allemande dès le début de la Guerre le 30 septembre...
tracking img