Les enfants de la guerre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1014 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES ENFANTS DE LA GUERRE
Problématique : Quel est le rôle des enfants dans la guerre de 1914 à 1918 ?
I) Les enfants au service de la propagande
A) Des instruments de guerre
La mobilisation massive de soldats dès le début de la guerre engendre de nombreux drames familiaux. Ainsi, dès leur plus tendre enfance, les enfants sont immergés dans la culture de guerre. L’absence du père constituealors un exemple à suivre. Les écoles mettent en place des programmes les incitant à s’engager et prendre part à la guerre : par exemple à Saint-Seurin à Bordeaux où le père Bessières forme une «  armée d’enfants combattants par la prière ». Endoctrinés par des « images mentales », les enfants, parfois très jeunes vont fuir leur domicile familial dans le but de combattre au côté de la patrie et deleur père. La population française assiste alors à un phénomène de « fugue héroïque ». Ils vont être nombreux à falsifier leur identité afin de pouvoir d’engager dans un régiment d’infanterie. Certains, âgés d’une dizaine d’années seulement vont se retrouvés confrontés aux combats et à l’horreur de la guerre. Malheureusement, l’héroïsme enfantin devient un instrument de propagande. En effet, lalittérature enfantine, mêlant histoires authentiques ou pures fictions, les jeux de sociétés ainsi que les jouets sont inspirés par la guerre. Les enfants, futurs adultes, doivent constituer de futurs soldats servant avec fidélité leur nation. Généralement, les jeunes héros français proviennent de milieux populaires et sont en outre des orphelins.
L’état se sert donc des enfants commeargument de poids pour inciter la population à souscrire à l’emprunt national. Les enfants sont donc des outils servant au financement de la guerre.
B) Les enfants, instruments de la paix
Cette affiche de propagande parut dans le journal hebdomadaire de la ligue internationale des combattants de la paix « le Barrage » .Ce tract est particulièrement adressé aux mères de famille, qui sont durantla guerre seules responsables de l'éducation de leurs fils .On s'adresse ainsi à leur instinct maternel pour les sensibiliser : laisser leurs fils jouer aux soldats, c’est les laisser s'habituer à la violence et se préparer à la mort.
De plus l'image donnée du soldat est inhabituelle et renforce le message : les squelettes au garde à vous symbolisent l'obéissance aveugle des soldats qui les mèneà leur propre perte.
Cette affiche de propagande parut dans le journal hebdomadaire de la ligue internationale des combattants de la paix « le Barrage » .Ce tract est particulièrement adressé aux mères de famille, qui sont durant la guerre seules responsables de l'éducation de leurs fils .On s'adresse ainsi à leur instinct maternel pour les sensibiliser : laisser leurs fils jouer aux soldats,c’est les laisser s'habituer à la violence et se préparer à la mort.
De plus l'image donnée du soldat est inhabituelle et renforce le message : les squelettes au garde à vous symbolisent l'obéissance aveugle des soldats qui les mène à leur propre perte.
Lecture de l'image

Ainsi, la ligue internationale des combattants de la paix dénonce l'endoctrinement de la jeunesse par l'état et par laculture de guerre (jouets, presse enfantine …) en utilisant des affiches de propagande visant à sensibiliser les mères de famille en charge de l'éducation de leurs enfants. Ils désirent prévenir ces femmes des dangers découlant de l'habitude du jeune enfant au militarisme : la mort et les horreurs de la guerre.
De nombreux écrivains, partisans de la paix, comme Jules Romain, Jean Frinot ou HenriJeanson dénonceront la condition des enfants en période de guerre pour mieux rapporter les atrocités de la Première Guerre Mondiale.
« Il y a d'abord ceux dont le pays natal subit les horreurs de l'invasion, les enfants de France, de Belgique, de Pologne ou de Serbie, qui virent tant de voisins et de petits camarades fusillés […]. » Jean Frinot, Revue de France ,1916

II) Les orphelins de...
tracking img