Les enfants soldats au sierra leone

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6336 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
TPE
1ère ES2

Thème : Pouvoir et Société

Sujet : Les enfants soldats en Sierra Leone



Les enfants soldats en Sierra Leone
Sommaire

introduction
q La problématique
q Présentation du pays

I – les causes du conflit

q De l’indépendance à la guerre civile
q Le diamant au centre du conflit

II- l’enrôlement des enfants
q Qui sont-ils ?
qComment sont-ils enrôlés ?
q Pourquoi des enfants ?
q Témoignages
q Comment le vivent-ils


III- La fin de la Guerre et l’après-guerre
q Un désastre humanitaire
q La réinsertion
q Le rôle des organisations internationales

conclusion


Problématique


Au cœur de la guerre moderne, le nombre des enfants recrutés ou utilisés par les groupes et forces armées est estimé à plus de250 000 dans le monde.
La Sierra Leone en est un des exemples les plus frappants et celui qui nous offre le recul nécessaire pour comprendre la tragédie de ces enfants soldats.
q Pourquoi la Sierra Leone s’est-elle retrouvée engagée dans un conflit d’une telle barbarie ?
q Comment et pourquoi des adultes peuvent en arriver à infliger cela à des enfants ?
q Comment ces enfants le vivent-ils?
q Peuvent-ils espérer un jour, après le conflit, reprendre une existence normale ?
q Que font les organisations internationales ?

Introduction

Le pays
q A - Situation
q B - Population
q C - Histoire
q D –Economie
q E - politique

A - Situation géographique
La Sierra Leone est un État d'Afrique de l'Ouest situé entre
q la Guinée (au nord)
q le Libéria (au sud-est).
q Il estbordé au sud-ouest par l'océan Atlantique





B – population
Les trois ethnies principales sont :
q les Mendés (29%),
q les Temnes (24%)
q les Créoles (10%)

C - un peu d’histoire…
La Sierra Leone devient en 1792 la première colonie britannique de l'Afrique de l'Ouest.
En 1951, un programme de décolonisation est préparé.
Le 27 avril 1961 le pays obtient son indépendance.D – Economie

Un pays d’une extrême pauvreté

La Sierra Leone est en 2000, selon l’indicateur de développement humain, le pays le moins développé du monde.

Les enfants essayent de gratter de quoi vivre dans les marchés animés de Freetown, ailleurs c’est la survie au quotidien. Il doivent lutter pour trouver des semblants de vêtements et mendier pour avoir de quoi manger .

La SierraLeone a le taux de mortalité maternelle le plus élevé du monde. Beaucoup d’entre d'elles n’ont pas accès aux services sanitaires de base durant leur grossesse ou leur accouchement.

Les jeunes sans emploi ou vivant dans des conditions économiques précaires se sont laissés tentés parce qu'on leur avait promis de l'argent et la possibilité de piller.

L'économie du pays repose sur les ressourcesminières : notamment le diamant

E – Politique
Elle fait également partie des pays africains les plus touchés par les conflits, dont l’exploitation des mines diamantifères est souvent l’origine.
L'Etat, a un parti unique.Le Chef de l'état est Ernest Bai Koroma.
le système éducatif s'est effondré.
è Des jeunes gens, furieux contre l'absence d'opportunités, sont devenus des proies facilespour les dirigeants rebelles, tels que Taylor, qui les ont persuadés de prendre les armes.



La Sierra Leone en chiffres :

Population (2004) 5 883 889 habitants
Superficie 71 740 km2
Densité 82.02 h/km2
PIB par habitant (PPA - 2001) 470 $us
Espérance de vie (2003) 42.69 ans
Taux de natalité (2003) 43.34 pour 1000
Taux de mortalité (2003) 20.62 pour 1000
Taux de mortalitéinfantile (2003) 145.24 pour 1000
Taux d'alphabétisation (2003) 36.65 %
capitale FREETOWN 1 070 200 hab.
Langue officielle Anglais mais on y parle aussi des dialectes locaux comme le krio, le mendé et le temmé
religion La majorité de la population est de confession musulmane. On y pratique aussi certaines religions traditionnelles.
Monnaie leone
Guerre civile 1991- 2001

- I -
Les causes...
tracking img