Les enjeux d'actualites

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1329 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES ENJEUX D’ACTUALITE

L’économie, son fonctionnement et ses dysfonctionnements, sont au cœur des préoccupations des individus, ce que relaient les médias. Ainsi de nos jours plusieurs problèmes économiques et sociaux sont régulièrement évoqués.

I. LE NIVEAU ELEVE DU CHOMAGE
Dans les pays industrialisés, le marché du travail est en déséquilibre, l’offre est supérieure à la demande, cequi crée un niveau important de chômage.
Cette situation s’explique par l’évolution des modes de production (plus de machines, d’informatique, production des autres pays…)
A. Définitions du chômage

| Chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) | Chômage au sens de l’ANPEDemande d’emploi en fin de mois (DEFM) |
Définition théorique | * Ne pas avoir travaillé, neserait-ce qu’une heure, au cours de la semaine de référence. * Être disponible pour travailler dans un délai de deux semaines. * Entreprendre des démarches spécifiques pour trouver un emploi au cours des quatres semaines précédant la semaine de référence.La définition BITH 1 est la définition européenne, qui exige des démarches concrètes (comme répondre à des annonces) prouvant la recherche d’emploi.| * Être sans emploi (sauf activité réduite de moins de 78 heures dans le mois). * Être disponible pour travailler * Être inscrit sur les listes de l’ANPE comme recherchant un emploi à temps plein et à durée indéterminée. |
Source | INSEE | ANPE |
Périodicité | Annuelle avec actualisation mensuelle | Mensuelle |
1. Définition du Bureau International du travail harmonisée. |Exercice :
Après avoir lu les définitions du chômage, classer les phrases suivantes dans le tableau suivant :
Pauline a achevé hier un contrat de travail à durée déterminée.
Gabriel recherche activement du travail, mais n’est pas inscrit à l’ANPE
Antoine se déclare chômeur, mais n’a fait aucune démarche de recherche d’emploi depuis plusieurs mois.
Marine travaille à mi temps, mais cherche untemps plein.
Malika est disponible et s’est inscrite à l’ANPE, mais n’a pas fait de démarche de recherche d’emploi particulière.
Chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) | Chômage au sens de l’ANPEDemande d’emploi en fin de mois (DEFM) |
| |
| |
| |
| |
| |
| |

CORRECTION
CHOMAGE AU SENS DU BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL (BIT) | CHOMAGE AU SENS DEL’ANPEDEMANDE D’EMPLOI EN FIN DE MOIS (DEFM) |
Pauline a achevé hier un contrat de travail à durée déterminée. | Antoine se déclare chômeur, mais n’a fait aucune démarche de recherche d’emploi depuis plusieurs mois. |
Gabriel recherche activement du travail, mais n’est pas inscrit à l’ANPE | Marine travaille à mi temps, mais cherche un temps plein. |
| Malika est disponible et s’est inscrite àl’ANPE, mais n’a pas fait de démarche de recherche d’emploi particulière. |

B. Le chômage en France

Le plein emploi s’est maintenu en France jusqu’à la fin des années 60 où un chômage sans gravité, lié au changement de l’appareil productif, est apparu.
Dans les années 70-80, le ralentissement de la croissance a conduit à une forte montée du chômage qui change tout le temps depuis ledébut des années 90 autour d’une moyenne de 10% de la population active.
L’évolution du chômage
• Le nombre des chômeurs augmente : 2 % de la population active est au chômage dès 1973 (chômage structurel), 10,5 % en 1987 (2,5 millions) et (3,350 millions de chômeurs à la fin
de 1994). Ce chômage est à la fois conjoncturel et structurel.
• La durée moyenne d’inscription à l’ANPE* s’allonge, lechômage de longue durée s’accroît.
• Les emplois précaires se développent : travail intérimaire, à temps partiel, à durée déterminée.
• Le coût social du chômage est élevé du fait des indemnisations et des mises à la retraite anticipées.
• La plupart des politiques pour l’emploi ont échoué. Aide à la formation, contrats de solidarité, exonérations diverses à l’embauche sont perçus comme des...
tracking img