Les entreprises familliales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3734 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Exposé d’économie 25/01/10 Bernardo DIAZ et Thomas Epingard

Les entreprises familiales : un nouvel intérêt, pourquoi ?
Introduction :
« L'entreprise familiale sauvera-t-elle le capitalisme? » est un livre de Christine
Blondel. Le titre nous suggère qu’une forme d’entreprise autre que celle que l’on connait pourrait être la solution au déboire actuel de l’économie mondiale centré surl’individualisme, le gain et le court terme. L’entreprise familiale est un modèle, souvent peu connue qui dernièrement connait un regain d’attention aussi bien au niveau de son étude que dans l’inspiration de son modèle. L’entreprise familiale comme tel peut être difficile à percevoir car on peut ne pas savoir à quelle moment on peut la nommée ainsi. Si ce ne sont que des membres d’une même famille selimitant aux parents et aux enfants ou si cela peut s’étendre. Plusieurs difficultés conceptuelles naissent lors de la définition du terme. Certains chercheurs y voient une approche monocritère se basant sur la propriété ou le contrôle d’autres ont une approche multicritère liant les deux précédentes et faisant apparaitre de nouveaux critères. On acceptera ici la définition de PriceWaterHouseCooperlors de son enquête sur les entreprises familiales. «Par entreprise familiale, nous entendons une

société dont au moins 51 % des parts sont détenues par une famille ou des familles apparentées, dont l’équipe de direction est majoritairement composée de membres d’une même famille, qui assument la responsabilité de la gestion quotidienne. » Bien
que les entreprises familiales sont peu connueselles sont très présente. Elles sont peu connues car dans l’optique post moderne une entreprise qui n’est pas dominante sur le marché est sans valeur et l’on considère à tort les entreprises familiales comme un modèle de petite entreprise hors du temps. Mais il faut savoir que l’entreprise familiale représente 50% des entreprises de l’Union Européenne et quelle varie de 65 à 90% en Amérique Latine.Pour ne citer que quelques exemples des entreprises comme Ford, Wall-Mart, Cargill ou encore Bouygues et LVMH sont des entreprises familiales et ce sont des leaders mondiaux et reconnues. On s’accordera donc à dire qu’elle est le modèle principale de l’entreprise mais que celui-ci n’est pas le plus connue de par sa perception et son histoire.

Alors dans quelle mesure l'entreprise familiale,modèle économique dominant, fait-il l'objet d'un intérêt certain vis-à-vis d’autres types d’entreprises existantes ?

I/L'entreprise familiale: un intérêt dans le cadre du marché économique.

A/ L'entreprise familiale : son fonctionnement.
L’entreprise familiale diffère des autres de par le fait qu’elle combine une entreprise et une famille, deux univers bien spécifiques qui ont souvent desvaleurs différentes, voir opposées, la famille étant souvent synonyme d’égalité, d’intégration et de sollicitude, alors que l’entreprise reconnaît plus le mérite la sélection et l’analyse objective. Celle-ci a donc quatre défis principaux à relever, la succession, qui est la clé de la durabilité et du succès de cette dernière, sa viabilité et donc sa survie, l’harmonie familiale, qui est l’indicateur debonne santé ou non de l’entreprise et enfin la mise en place d’un actionnariat responsable. Il faut donc qu’elle arrive à trouver un compromis entre « harmonie » (famille) et performance (entreprise), ce qui offre une certaine difficulté car pas toujours possible. La théorie des 3 cercles inventée par John Davis (professeur à Harvard) illustre parfaitement la composition d’une entreprisefamiliale qui doit gérer famille, management et actionnariat. Chacune des zones de ces 3 cercles décrit les différentes situations auxquelles sont exposé les acteurs direct ou indirect de l’entreprise, et cette représentation nous montre en quoi les différents points de vues peuvent guider l’action de chacun, selon sa position dans l’entreprise : il ya tout d’abord les perspectives isolées: famille (...
tracking img