Les entretiens cliniques ou psychologiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4898 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les entretiens cliniques ou psychologiques
OBJECTIFS DES ENTRETIENS CLINIQUES
Parfois, un ou deux entretiens permettent de retrouver l'assurance et une suffisante clarté pour mener à nouveau à bien son existence.

1) On peut souhaiter rencontrer un psychologue pour solliciter son avis de professionnel en sciences humaines et se suffire de se secours ponctuel.
Ce peut être le cas parexemple lorsque l'on doute de la légitimité de ses actions, de ses choix, de ses pensées.

2) C'est un moment privilégié pour évaluer une situation ou mettre à plat des difficultés, faire un bilan.

3) C'est la possibilité d'un soutien temporaire du fait d'un contexte exceptionnellement difficile (décès d'un proche, séparation d'avec un conjoint, un parent ou un enfant, la perte de son emploi, lacréation d'une entreprise, une période d'examens, l'annonce d'une maladie grave, des démarches pour pallier une stérilité, le traumatisme d'une agression, attaque à main armée, viol, etc. ).
Le soutien psychologique est très souhaitable et indiqué en complément d'une prescription d'anxiolytiques ou d'anti-dépresseurs par son médecin traitant.

4) Enfin, les entretiens cliniques peuvent êtredes entretiens préliminaires à une psychothérapie ou une psychanalyse.

5) Ils peuvent-être aussi l'aiguillage pour l'orientation vers d'autres professionnels.
accueil menu haut de page
DEFINITION
Les entretiens cliniques sont la base du travail du psychologue clinicien.
Ils désignent simplement l'acte d'écouter et de parler avec la ou les personnes qui viennent consulter le clinicien.Etymologiquement, "clinique" signifie être au chevet du malade.
Les entretiens cliniques forment un cadre et un moyen (parmi d'autres média tels les jeux, les dessins, etc. ) pour permettre les conditions les plus favorables à l'exposition, à la compréhension, et à la résolution des difficultés des patients.
accueil menu haut de page
MA PRATIQUE DES ENTRETIENS CLINIQUES
Les entretienscliniques se déroulent à mon cabinet.
Concrètement (pour ce qui concerne ma pratique), le dispositif est sobre : seulement des fauteuils disposés pour facilité la parole, en général en face à face et assez proches.
Avec les jeunes enfants, s'ajoute parfois un petit pupitre pour dessiner, lire, faire des constructions et des scénarios avec des jouets, etc. .
Les entretiens cliniques durent à peuprès trois quarts d'heure. Cette durée est donnée à titre indicatif, car en tout état de cause c'est la qualité de la rencontre qui prime.

La psychothérapie
________________________________________
OBJECTIFS D'UNE PSYCHOTHERAPIE
Dans la continuité des entretiens cliniques, ou demandée directement, bien souvent une psychothérapie est souhaitée pour remédier à une souffrance ou à des symptômesqui perdurent malgré la volonté et des démarches (médicales, para-médicales, etc. ) pour tenter de les faire cesser, ou permettre de les rendre supportables.

Même si le psychisme et le corps ont leur autonomie propre, ils sont inextricablement liés. A minima, quand le corps est atteint dans son intégrité il provoque dans le psychisme interrogations existentielles, inquiétudes, pensées noires etangoisses. Réciproquement, quand les préoccupations et tensions psychiques sont excessives le corps réagit, se cabre, se casse, s'abîme, se drogue, etc. .
Couramment, la première démarche quand un problème de santé apparait c'est de se rendre chez son médecin généraliste. La plupart du temps cela s'avère suffisant. D'ailleurs la médecine revendique son statut de psychothérapie, et votre médecinpossède dans une certaine mesure son rôle de psychothérapeute.
Cependant, une psychothérapie avec un professionnel de l'écoute, qui posséde de solides connaissances des mécanismes inconscients, favorise grandement la disparition ou l'intégration des symptômes au profit de la personne qui sans ce secours reste démunie par le non-sens ou le trop de sens de la souffrance qui la submerge....
tracking img