Les espaces du sommeil dans l'art contemporain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (535 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE SOMMEIL DANS L’ART CONTEMPORAIN
Les espaces du sommeil
« Sleeping room » est une œuvre mobile réalisée en 1995 par Jaume Plensa.
Cet artiste espagnol base son travail sur le corps humain etson enveloppe charnelle.
Dans cette production, l’espace est composé d’une cage rectangulaire, formé de brique translucide.
A l’intérieur de l’installation un matelas est installé, au dessus duquelun long néon blanc vient éclairer l’espace du sommeil.
Disposée à l’intérieur d’un espace muséal sombre, la lumière qui éclaire l’intérieur de l’œuvre crée un contraste et attire le spectateur.Toutefois, la seul entrée de l’installation paraît relativement étroite; de ce fait l’espace du sommeil ne permet aucun accès valable.
Pour cette raison, cette prison de verre peut angoisser lespersonnes, certaines fois les rassurer.
La frontière entre la place du regardeur et du regardé est très fine.
Les autres spectateurs peuvent regarder l’espace du spectateur dormeur.
De cettemanière, les spectateurs deviennent voyeur et le visiteur, qui se situ dans l’œuvre devient acteur.
L’absence d’espace, le confinement,à pour but de nous perturber, face à la peur de se retrouver face à nousmême dans le silence, la méditation.

Néanmoins, une contradiction perdure dans l’œuvre de Piensa
Car il réalise ici une œuvre en étroite relation avec les sens du corps, l’intimité et son reposcependant perturbé par la transparence du lieu, mais aussi par la lumière qui empêche le spectateur de dormir.

L’artiste Jordi Colomer à choisit d’investir un tout autre espace que celui dumusée dans sa vidéo Le dortoir
Il va recréer une pièce noire, à l’intérieur de laquelle nous pouvons nous allonger pour regarder un film sur lequel apparait des dormeurs.
De ce fait, le spectateurdevient voyeur en rentrant dans une intimité dont il n’a pas l’habitude.
Enfin, dans ce travail est évoqué, la notion que la chambre est un lieu secret que l’on cache aux autres.

Une 3ème...
tracking img