Les espaces ruraux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2804 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L A

L E T T R E

Numéro 79 Novembre 2001

INSEE
Le milieu rural de Rhône-Alpes poursuit sa croissance démographique ; elle dépasse désormais celle des espaces urbains. Le rural attire des urbains de plus en plus loin des grandes villes, notamment des familles avec enfants, et des retraités dans le sud de la région. Le cadre de vie, associé à une faible densité de population, est leprincipal critère d’attraction, même quand les équipements font défaut.
Brigitte Baccaïni

RHÔNE ALPES

Aménagement du territoire

L'espace rural devient attractif pour les urbains
E
n 1999, 1 140 000 personnes résident dans l'espace à dominante rurale de la région Rhône-Alpes, soit un peu plus de 20 % de la population régionale (moyenne nationale : 23,3 %). Au début des années 60, cette partétait de 25 %. De l'après-guerre jusqu'en 1975, la croissance démographique de l'espace rural a été relati-

Le rural attire les populations urbaines
Solde des échanges entre l'espace à dominante rurale et l'espace urbain métropolitain (1990-1999)

© IGN - INSEE 2001

Source : INSEE - Recensements de la population 1990 et 1999

L'espace rural d'une région est d'autant plus dynamique que lepoids de la population urbaine est fort.

vement lente, cet espace perdant même de la population entre 1968 et 1975 en raison d'un exode rural encore important alors que les espaces urbains étaient en rapide croissance. A partir du milieu des années 70, le monde rural devient attractif et sa croissance démographique reprend malgré un excédent des décès sur les naissances. Au cours des années1990, les communes de l'espace à dominante rurale ont un taux de croissance (0,63 % par an) supérieur à celui de l'espace à dominante urbaine (0,59 %). L'évolution due au mouvement naturel reste plus faible que dans les villes. En revanche, les migrations apportent à l'espace rural une croissance démographique de 0,58 % par an alors qu'en milieu urbain les arrivées et les départs s'équilibrent.Jusqu'en 1975, seules les communes classées comme "pôles ruraux", c'est-à-dire les mieux pourvues en emplois, connaissent une forte croissance démographique. Depuis cette date, ce sont les communes situées à la périphérie des aires urbaines (appelées "communes sous faible influence urbaine") et les communes "sous influence d'un pôle rural" qui ont les plus fortes progressions, à l'intérieur del'espace à dominante rurale, principalement du fait d'un fort excédent migratoire. Les communes du " rural isolé " se mettent également à gagner de la population à partir du milieu des années 70, l'excédent migratoire compensant désormais le solde naturel négatif. Ces dix dernières années, la croissance des communes du rural isolé due au solde migratoire (0,46 %) dépasse très largement celle de l'espaceà dominante urbaine. La comparaison avec les régions voisines d'Auvergne et de Provence-Alpes-Côte-d'Azur montre que l'espace rural d'une région est d'autant plus dynamique que le poids de la population urbaine est fort. Dans les régions très urbanisées, les caractéristiques de la population (âge, activité)

LA

L ETT R E

INSEE
Rhône Alpes

de l'espace rural et de l'espace urbain sontplus proches qu'elles ne le sont dans les régions très rurales. Le milieu rural attire les familles avec enfants mais repousse les jeunes. Les échanges entre le milieu rural rhônalpin et l'espace urbain métropolitain sont largement en faveur du premier : entre 1990 et 1999, 216 400 personnes en provenance d'un espace urbain métropolitain sont entrées dans l'espace à dominante rurale de Rhône-Alpespendant que 160 200 personnes faisaient le trajet inverse. Les échanges avec les aires urbaines sont très favorables à l'espace rural pour les familles avec enfants : le solde est en effet fortement positif pour les personnes âgées de 30 à 39 ans en 1999 (50 500 entrants et 30 000 sortants) et pour celles de moins de 15 ans (55 700 entrants et 32 100 sortants). Pour les personnes âgées de 40 ans...
tracking img