Les essais de culture de coton au sénégal : 1820-1865

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (863 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SUJET : « les essais de culture de coton au Sénégal (1816-1865) »
Intérêt du sujet :
Le sujet est intéressant en ce sens qu’il traite d’une tentative de diversification agricole qui a eu cours auSénégal généralement considéré comme une terre où toute la politique agricole n’a consisté depuis la période coloniale qu’à favoriser l’expansion de la culture de l’arachide.Avec la fin des guerres napoléoniennes, la France avait recouvré la plupart de ses anciennes possessions. C’est ainsi que le Sénégal lui fut rendupar les Anglais, en vertu de l’article 8 du traité de
Paris du 30 mai 1814.
Le Sénégal, n’était pas encore une colonie. Il ne se composait que de quelques comptoirs sans grande activité et dontdépendaient des territoires sans limites fixes.
La France voulut ranimer le pays en, en faisant une colonie agricole. Il pensait ainsi se procurer des denrées dites coloniales, que La Martinique, laGuadeloupe, et Bourbon (Ile de la Réunion), ne pouvaient lui fournir qu’en quantités insuffisantes.
Les instructions données au tout nouveau gouverneur Schmaltz, avant son départ le 16 mai 1816, luiprescrivait d’examiner si le Sénégal se prêterait à la culture de denrées dites coloniales.
Dès le 25 novembre Schmaltz annonçait au ministre de la Marine, le baron Portal- qui avait en charge lescolonies- : « le Sénégal pourrait longtemps fournir de grands avantages au commerce du royaume, surtout en indigo, et en coton… »
A l’appui de ses dires, il avait envoyé des échantillons de coton que lesexperts de Paris avaient estimé d’une valeur commerciale égale à celle des meilleures qualités de Géorgie et du Brésil.
Stimulé par cette appréciation autorisée, le gouverneur fit miroiter aux yeux duministre d’immenses champs de coton en perspectives : « dans tout le pays depuis Saint-Louis jusqu’au Galam, le coton croit abondamment et n’a pour ainsi dire pas besoin de culture pour donner de...
tracking img