Les essais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (526 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Il se tire une merveilleuse clarté, pour le jugement humain, de la fréquentation du monde. Nous sommes tous contraints et amoncelés en nous, et avons la vue raccourcie à la longueur de notre nez. Ondemandait à Socrate d'où il était. Il ne répondit pas : “ D'Athénes ”, mais : “ Du monde”.
Lui, qui avait son imagination plus pleine et plus étendue, embrassait l'univers comme sa ville, jetait sesconnaissances, sa société et ses affections à tout le genre humain, non pas comme nous qui ne regardons que sous nous. Quand les vignes gèlent en mon village, mon prêtre en argumente l'ire de Dieu surla race humaine et juge que la pépie en tienne déjà les Cannibales. A voir dos guerres civiles, qui ne crie que cette machine se bouleverse et que le jour du jugement nous prend au coeur, sanss'aviser que plusieurs pires choses se sont vues, et que les dix mille parts du monde ne laissent pas de garder le bon temps cependant ? Moi, selon leur licence et impunité, admire de les voir si douces etmolles. A qui il grêle sur la tête, tout l'hémisphère semble être en tempête et orage. Et disait le Savoyard que, si ce sot de roi de France eût su bien conduire sa fortune, il était homme pourdevenir maître d'hôtel de son duc. Son imagination ne concevait autre plus élevée grandeur que celle de son maître.
Nous sommes insensiblement tous en cette erreur : erreur de grande suite et préjudice.Mais qui se présente, comme dans un tableau, cette grande image de notre mère nature en son entière majesté ; qui lit en son visage une si générale et constante variété ; qui se remarque là-dedans, etnon soi, mais tout un royaume, comme un trait d'une pointe très délicate : celui-là seul estime les choses selon leur juste grandeur.
Ce grand monde, que les uns multiplient encore comme espèces sousun genre, c'est le miroir où il nous faut regarder pour nous connaître de bon biais.
Somme, je veux que ce soit le livre de mon écolier.
Tant d'humeurs, de sectes, de jugements, d'opinions, de...
tracking img