Les etrusques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3407 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
-Calmo Clarisse

-Clau Kimberley

-Saban Jenyfer

-Roy-Camille Marine

-Schafer Camille

-Origine

-Art et agriculture

-L’artisanat et la littérature

-Héritage Culturel

-Sciences

-La famille et la femme

-La maison et l’industrie

-La vie quotidienne

-Le culte des morts

-Les rois, les cités/états

-Les échanges et la piraterie

-L’expansion et le déclinCarte de l’Italie et de l’Etrurie

Les Étrusques (du latin « Etrusci ») étaient un peuple qui vivait depuis l'âge du fer en Étrurie, territoire correspondant à peu près à l'actuelle Toscane. Les Romains les appelaient « Etrusci » ou « Tusci » et les Grecs les nommaient «Tyrrhéniens », (nom qui a été donné à la mer des côtes occidentales de l'Italie). Ils ont d’abord occupé la côteavant de remonter les vallées. Au Ve siècle av JC, ils occupaient les Latium et présidaient aux destinées de Rome. Ils dominaient la Campanie et fondèrent les villes de Capoue et de Nole, mais se heurtèrent au grecs qui mettent un terme à leur expansion vers le sud. La puissance Etrusque fut cependant temporaire car en moins d’un siècle leur « empire » s’effondre : leur flotte est détruite parles grecs puis ils perdent la Campanie qui est envahie par les Samnites. Enfin, au IIIe siècle av JC, ils sont définitivement vaincus par les Romains qui occupent toute l’Etrurie. Plus généralement, l'influence des Étrusques sur la civilisation latine a été monumentale. Elle est pourtant peu connue, car elle est constamment minimisée par les historiens et autres auteurs latin. La langue étrusquen'a jusqu'à présent pas pu être identifiée[]. L'alphabet étrusque est dérivé d'un alphabet grec et a inspiré l'alphabet latin, comme leur système de numération à base 10 qui fut utilisé, puis simplifié, par les Romains. Les étrusques ont disparus à cause des Romains qui ont du les vaincre et les faire disparaître afin de dominer entièrement l’Italie.

VaseŒuvre de Tarquinia

L'art produit par cette civilisation est d'une grande richesse. Les Étrusques furent de très habiles artisans et eurent de grands artistes, peintres de fresques dans les tombes (comme celles de Tarquinia par exemple), sur vases, sculpteurs qui réalisèrent de véritables chefs-d'œuvre tant en bronze qu'en terre cuite. Ils furent également d'excellentsjoailliers, d'habiles métallurgistes (on peut voir leurs œuvres dans les grands musées italiens, comme par exemple ceux de Florence, du Vatican ou de Volterra).Leur civilisation qui subit de fortes influences grecques se développait cependant de façon très originale. L'art étrusque a été motivé à son origine par le besoin de satisfaire des exigences de la vie quotidienne. D'un côté il resta toujours liéà la structure sociale, et d'un autre côté il se rattacha aux conceptions religieuses et aux usages funéraires. Essentiellement décoratif et très soucieux des détails, souvent à la recherche d'effets de dramatisation, l'art étrusque sut quand même trouver sa propre voie autonome, même face aux modèles grecs, les élaborant souvent de manière originale. Excellent agriculteurs, ils savaientirriguer leurs champs et assécher les terrains marécageux. Ils cultivaient les céréales et les légumes, la vigne, l’olivier, le lin et pratiquaient l’élevage. Industriels et commerçants, ils excellaient dans le travail des métaux (cuivre, bronze, fer) et fabriquaient de nombreux objets en terre cuite tels que les vases, les urnes funéraires, les statues, les bas-reliefs pour la décoration de leursmonuments. Ils maîtrisaient aussi la greffe. Les richesses de la civilisation étrusque, ses œuvres artistiques étonnantes, sont le témoignage d'une civilisation extraordinaire dont personne d’autre au monde ne peut se vanter.

Texte écrit en Etrusque

Bronze gravé

L'art étrusque se resitue clairement dans l'orbite du vaste mouvement culturel qui prend le nom d'Hellénisme. En...
tracking img