Introduction :
( chapeau ) Nous avons tous en tête des fables de La Fontaine apprises à l’école primaire : « La Cigale et la Fourmi », « Le Corbeau et le Renard », « La Grenouille qui se veutfaire aussi grosse que le bœuf »…Mais, après quelques années d’oubli, en classe de première, les programmes les rappellent à notre souvenir : en effet, quel meilleur exemple de l’apologue que les Fablesde La Fontaine ? Et pourtant, si Rousseau revivait de nos jours, il interdirait formellement à son Emile l’accès à nos classes : ( problématique ) »Emile n’apprendra jamais rien par cœur, pas même desfables, pas même celles de La Fontaine »…Tout au plus s’est- il permis de les lire lui- même, mais « avec choix…car [ il ] espère ne pas [ se ] tromper sur leur objet « . Que faut- il penser alors ?( plan ) Les fables seraient- elles nuisibles aux enfants ? Seraient- elles réservées aux seuls adultes ? Il faudra certainement nuancer le propos de Rousseau, en accordant que les fables ont biendes attraits pour les petits et qu’il suffit de les manier avec discernement.

( Thèse : on peut avec Rousseau déconseiller les fables aux enfants )
Difficulté
Tout d’abord,, les fables sontd’un accès difficile. Nombre de fabulistes utilisent des mots de vocabulaire difficiles ou des figures de style que l’enfant ne comprendra pas, or un jeune n’écoutera pas jusqu’à la fin une histoiredont il ne saisit pas le sens donc l’intérêt. On le voit bien dans « Le Pouvoir des fables », le parleur est désigné par les termes « orateur », « harangueur » et le peuple par des périphrases tellesque « animal aux têtes frivoles », « figures violentes ». L’enfant ne fera pas le lien entre les substituts et les référents. De plus, dans « La Colombe et la Fourmi » ( La Fontaine ), le vocabulairen’est pas adapté à un enfant d’aujourd’hui. Le paysan y est désigné par le mot « croquant » et la colombe par la périphrase « oiseau de Vénus », à la fin du texte, on découvre le nom d’une ancienne... [à continuer]

Lire la dissertation complète

Citer cette dissertation

APA

(2010, 10). Les fables sont- elles pour les enfants?. Etudier.com. Récupérée 10, 2010, à partir de http://www.etudier.com/dissertations/Les-Fables-Sont-Elles-Pour-Les/91062.html

MLA

"Les fables sont- elles pour les enfants?" Etudier.com. 10 2010. 2010. 10 2010 <http://www.etudier.com/dissertations/Les-Fables-Sont-Elles-Pour-Les/91062.html>.

MLA 7

"Les fables sont- elles pour les enfants?." Etudier.com. Etudier.com, 10 2010. Web. 10 2010. <http://www.etudier.com/dissertations/Les-Fables-Sont-Elles-Pour-Les/91062.html>.

CHICAGO

"Les fables sont- elles pour les enfants?." Etudier.com. 10, 2010. Accédée 10, 2010. http://www.etudier.com/dissertations/Les-Fables-Sont-Elles-Pour-Les/91062.html.