Les fables

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1320 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Corpus : quatre fables de La Fontaine (Le chêne et le roseau, Le villageois et le serpent, L'homme et la couleuvre, Le pouvoir des fables) et une réécriture de Jean Anouilh de Le chêne et le roseau.
 
Sujet : Selon vous, à quoi tient davantage le pouvoir des fables : au récit ou à la morale? Vous appuierez votre réflexion sur des exemples précis tirés du corpus ou de vos lectures personnelles. 
 
 
          Au XVIIème siècle, Jean de la Fontaine renouvelle, enrichit la fable en créant une véritable art littéraire. La Fontaine fait de la fable un oeuvre poétique alors qu'auparavant on ne la voyait que comme un travail de rhétorique. Le récit, le "corps" de la fable tient désormais une position plus importante puisqu'il a aquis son statut poétique. C'est alors qu'une question sepose : à quoi tient d'avantage le "pouvoir de la fable": au récit ou à la morale? Est-ce que le pouvoir poétique du récit a une imporance supérieure au rôle didactique de la morale? La morale garde certes une valeur considérable en ce qui concerne l'intégrité de la fable mais le récit présente une autre façon de persuader le lecteur, une façon souvent plus efficace.
 
 
 
          Toutd'abord, la morale reste importante en ce qui concerne la fonction instuctive ou argumentative de la fable. Il est nécessaire de prendre en compte le fait que la morale nous guide dans la lecture de la fable. Elle nous aide à comprendre le récit. Souvent dans les Fables de la Fontaine, plusieurs arguments sont présentés dans le récit. C'est le cas dans certaines fables telles que "Le vieillard et lestrois jeunes hommes". La morale nous guide pour identifier quel personnage a raison ou bien lequels des arguments est le plus juste. C'est alors qu'on voit clairement dans "Le viellard et les trois jeunes hommes" que le vieil homme a raison. Il faut profiter du moment présent parce qu'on n'est jamais sûr de son avenir. En plus de diriger le lecteur dans ses choix d'arguments, la morale peutcontribuer à sa compréhension de la fable en détaillant de plus près les conséquences du récit. La morale nous aide à juger de ces conséquences. La Fontaine conclut la fable "L'homme et le couleuvre" par les vers suivants:
"Si quelqu'un desserre les dents,
C'est un sot. -J'en conviens: mais que faut-il faire?
-Parler de loin ou bien se taire."
Cette morale conclut un récit qui pourrait être déroutant.Elle le met en contexte, elle l'affirme. Elle nous aide à comprendre les relations déréglées décrites entre l'homme et les animaux et elle nous donne une solution modérée, rassurante. La morale nous sert à mieux comprendre le récit, à le conclure.
          De plus, la morale nous présente une leçon claire et concise donnant un enseignement de façon directe. Souvent les morales des fables sontprésentées à la fin du récit. Elle consiste alors en quelques vers, facilement mémorisables, qu'on pourrait prendre pour de petites maximes. On retrouve de telles morales dans des fables commes "Les animaux malades de la peste", "Les Obsèques de la lionne", ou encore "Le villageois et le serpent". La Fontaine mène à terme cette dernière fable avec le quatrain suivant :
"Il est bon d'être charitable;Mais envers qui? C'est là le point.
Quant aux ingrats, il n'en est point
Qui ne meure enfin misérable".
Cette morale résume un récit de façon claire. Le récit, assez violent, bénéficie d'une conclusion qui nous aide à le "digérer" à la fin, à le résumer et à en tirer l'essentiel, l' "âme". C'est en présentant une conclusion claire et distincte que la morale de la fable résume, en quelqueslignes, la leçon qu'on est censé en tirer.
 
 
 
          En revanche, alors que la morale nous présente la leçon de la fable, le récit nous persuade de la véracité de celle-ci et la renforce, ce qui fait adopter au récit une position vitale. Tout d'abord, le récit peut nous rappeler des leçons déjà acquises ; c'est-à-dire que le récit peut faire allusion à d'autres oeuvres pour soutenir...
tracking img