Les faits

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (552 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation de Philosophie ayant pour sujet : Les faits parlent-ils d'eux-mêmes ? Les arguments sont développés suivant une progression claire et logique. Les références utilisées proviennent aussibien de la Philosophie que de l'actualité ou de l'Histoire de l'Art. Les notions-clefs abordées sont la Perception, l'Existence, l'Histoire et la Conscience.

Extrait:

Annoncer que les faitsparlent d'eux-mêmes c'est leur donner une consistance tangible, une certaine matérialité qu'un fait, une suite d'événements contingents ou non, n'a apparemment pas. Mais qu'est-ce qu'un “fait” ? Est-ceun événement qui par son importance se détache de la temporalité et mérite dès lors sa place dans le panthéon journalistique ? Est-il proprement “fait” au sens d'achevé et était-il donc mué par unefinalité ? On parle de “faits-divers” pour une collection d'actions insolites ou moindres et que l'on retranscrit brièvement dans les colonnes. Justement, ces faits, ces événements inscrits dans unetemporalité avant tout humaine puisque c'est le sujet qui choisit de les distinguer de la masse des petits riens du quotidien, sont-ils aussi transparents qu'on le suppose ? S'ils parlent d'eux-mêmes,cela implique qu'il n'est pas nécessaire de commenter, que ce fait se distingue comme une scène de genre à la David devant laquelle le spectateur a le sentiment rassurant de compréhension. Ces faitsont-ils un langage singulier et par quels moyens nous offrent-ils l'entendement ? D'ailleurs, que retire-t-on de cette “connaissance des faits”, pour paraphraser l'expression ? Le sujet face aux faitsdoit-il précisément les vivre ou peut-il a posteriori encore les appréhender ? Si les faits parlent d'eux-mêmes, cela implique-t-il une certaine passivité du sujet devenu non plus acteur mais simplespectateur ? S'offrent-ils à moi dans leur grande mansuétude sans qu'intervienne ma raison ?

Il convient donc tout d'abord de distinguer “le théâtre des faits” comme expérience empirique et simple...
tracking img