Les falachas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 30 (7323 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
>|Enjeux Religieux

Les Falachas

Sommaire

I – Introduction II – La naissance d'un peuple A- Ses origines B- Son histoire III – L'intégration des Falachas A- Les opérations Moïse et Salomon B- Une intégration impossible IV – Conclusion V – Glossaire VI – Bibliographie

> Introduction

''Dans ce même temps, le Seigneur étendra une seconde fois sa main, pour racheter le reste de sonpeuple, dispersé en Assyrie, et en Égypte, à Pathros, et en Éthiopie, à Elam et dans les iles de la mer. Il élèvera une bannière pour les nations, il rassemblera les exilés d'Israël, et il recueillera les dispersés de Juda, des quatre extrémités de la terre'' Tels sont les paroles d'Isaïe, prophète de l'ancien testament dans son chapitre XI. D'après les Saintes Écritures, il semble que le peuplejuif soit dispersé depuis les débuts de son histoire, du moins, que ce peuple juif, n'est pas une simple entité, mais une pluralité de cultures répartie à la convergence de trois continents. Nous verrons d'ailleurs par la suite, que cette pluralité de culture sera à l'origine de bien des discordes au sein du peuple juif. L'un des peuples se réclamant de cette culture et de cette religion se nomme lesFalachas. Les Falachas sont une population originaire du Nord de l'Éthiopie. Notons qu'en amharique, langue sémitique parlée sur les plateaux d'Éthiopie, cela signifie ''séparé'', ''exilé''. Néanmoins, ce terme n'est quasiment pas utilisé par les Falachas puisqu'ils considèrent cette appellation comme péjorative, ils préfèrent être appelés «Beta Israel», soit ''maison d'Israel''. Ses dernierspratiquent un judaïsme parfois qualifié d'archaïque compte-tenu du fait que leur croyance est un métissage entre judaïsme et tradition ancestrale africaine. Toutefois, même si les Falachas se réclament du judaïsme, beaucoup vont jusqu'à remettre en cause cette idée. En dépit de leurs origines lointaines et mystérieuses, cette minorité a de tout temps été ethniquement classée parmi les populationsnégro-africaines. Or, une certaine réalité historique atteste que le judaïsme a toujours été particulièrement hostile au métissage, dans le but de préserver intacte la tradition biblique identifiée à son peuple. En revanche, beaucoup de questions restent à poser quant à l'origine et à l'histoire de ce peuple énigmatique. Néanmoins, ce ne sont pas les seuls questions sur lesquels nous pourrions porterquelques observations. Israël, dans un contexte géopolitique particulier, après avoir ignorés pendant des décennies l'étrange histoire de ce peuple Juif noir vivant en Afrique, décida d'arracher à la guerre civile et la famine plusieurs millier d'entre eux, pour les rapatrier au nom de la '' loi du retour''. L'histoire des Falachas et les enjeux qu'ils suscitent aujourd'hui nous amène à nous poserplusieurs questions. Il convient donc de se demander quelles sont les véritables origines de ce peuple atypique? Quelle est son histoire? Quelles sont les raisons qui ont poussées Israël à promulguer cette '' loi du retour'' ? L'intégration des Falachas est-elle est une réussite? Quelles sont les conséquences pratiques de cette intégration en Israël? Nous verrons donc de quelles manières est néece peuple de part ses origines et son histoire puis quelles sont les relations qu'il entretient avec Israël depuis les missions Moise et Salomon.

> La naissance d'un peuple
Comme il à été dit précédemment, l'origine des Falachas est obscure. On ne connaît toujours pas l'origine exacte des juifs d'Éthiopie qui en offrent souvent eux-mêmes des versions contradictoires. Aussi, leur histoiresuscite encore débats et polémiques entre chercheurs.

A – L'origine des Falachas:
Beaucoup d'historiens ont vus l'origine des Falachas dans le fils de Salomon, roi des juifs et de la reine de Saba. En effet, Ménélik 1er a régné et a inauguré une longue dynastie royale en Éthiopie. Cette construction autour du fils de Salomon est durablement couchée dans les vieux manuscrits en langue guèze,...
tracking img