Les famines

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5127 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

Amorce sur un fait d'actualité : 

Je commence par évoquer les ravages causés par les feux de forêt et la sécheresse en Russie en août. L'embargo décrété sur les exportations de céréales par les autorités russes jusqu'au 1er janvier 2011 à été prolongé - d'après un discours de Mr Poutin du 9 septembre 2010 - jusqu'aux prochaines récoltes. Cela pose de nombreux problèmes. LaRussie est en effet le troisième exportateur mondiale de blé, cela va donc occasionner une raréfaction de l'offre et ainsi une augmentation des prix du blé et dans son sillon celui des autres céréales. → émeutes de la faim sévissent à nouveau, à Maputo - Mozambique. 

Qu'est-ce qu'avoir faim ? Nous reconnaissons cette sensation dans notre ventre → le problème tient au fait que 850 millions d’êtreshumains sur terre sont dans l'incapacité de l'assouvir.

De la faim à la famine. Vous pouvez perdre jusqu'à 50% de votre poids. Votre peau devient toute fine, raide, pâle, froide. Vos cheveux deviennent secs et commencent à tomber. Après 8 à 12 semaines, vous mourrez de faim. Les famines - à la différence des disettes qui sont des périodes temporaires de pénurie – apparaissent quand la situationalimentaire, déjà précaire, devient critique et entraîne une surmortalité ou forte hausse de la mortalité. → phénomène collectif (groupes humains entiers, habitants d'une même région.)
La famine fait appel à la satisfaction de « besoins quantitatifs » ou « food security ». Le seuil de sous-alimentation est de 2500 kcal par jour et par personne pour un individu « moyen » vivant dans des conditions« moyennes ».

Où peut-on mourir de famine ? On parle souvent d'un « mal africain » mais les émeutes de la faim nous rappellent que la plupart des PED peuvent la connaître. La différence c'est qu'en Afrique la peur a laissé place à la tragédie. 

Pourtant ne peut-on pas espérer la voir disparaître ? En effet, il y a un siècle et demi la famine était partout : Bihar, Irlande, Ukraine, Chineetc etc.

Mais notre sujet est un sujet de géographie → nous parlerons donc de ce que l'on appelle de manière presque irrévérencieuse les « famines modernes », 

Pourquoi traiter de la notion de « famine » en Géographie ? La famine fait appel à de nombreuses branches de la géographie ainsi qu'aux concepts et outils qu'elles emploient : on peut la cartographier par exemple, elle fait appel :

-au système-terre (nature du sol et milieu tropical), 
- à la Géographie sociale et culturelle (les comportements démographiques, les représentations et perceptions qu'on se fait des famines), 
- à la Géographie du mouvement (flux d'argent et migrations, fuir la famine), 
- à la Géographie rurale et même urbaine ( structures agraires, aménagements périurbains et famines), 
- à la Géographieappliquée (gestion des risques, prévention) et impliquée (relation des géographes et de l'humanitaire, engagement politique) 
- à la géopolitique (tensions, minorités, la relation du pouvoir à l'espace)

Ainsi la problématique qui ressort est la suivante : 

Les mécanismes qui aboutissent aux « famines modernes » - essentiellement africaines – sont-ils liés à une mauvaise organisation et à unemauvaise gestion de l'espace ? Peut-on faire un lien entre régimes non démocratiques et famine ?

Comprendre la famine, c'est avant tout comprendre pourquoi il n'y a pas assez de nourriture pour ses victimes mais c'est surtout comprendre qui ne peut pas – 10000 ans après la révolution néolithique – avoir accès à cette nourriture. Enfin, il serait intéressant de proposer une typologie des« famines modernes ».

DEVELOPPEMENT

I) Les famines : une question de disponibilité des denrées alimentaires

A) Un monde scindé en deux : famine et représentations de la famine

(on peut dessiner la ligne Nord-Sud pendant l'exposé)

1er constat : → Non Willy Brandt ne s'était pas trompé quand en 1980 il a mis au point la ligne nord sud dans son rapport éponyme : sous titré : un programme...
tracking img